vendredi 28 avril 2017

Nous contacter


Les archives

Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

 

 

 

 

 

 

Bien pâlichonne…

A en croire l’agitation de certains « professionnels » la  « République » ferait triste figure. Election de Monsieur Obama et dommages collatéraux…
Notre frère d’armes Bernard Lhôte donne quelques couleurs à la « grisaille »…

Rama Yade,Gaston Monnerville,Léopold Sédar Senghor

Un petit rappel aussi pour tous les amnésiques de la République amnésique…

Portemont, le 1er décembre 2008

« Une République pâlichonne »

Allons, c’est reparti pour un tour ! A la suite du triomphe d’Obama, la France, accusée de racisme, est pour Xème fois traînée au pilori.

La France, pas la République bien sûr.Pourtant depuis le temps qu’elle est là, il est impossible que la République ne soit pas responsable de la faible représentativité, sociale et « raciale », de ses Assemblées.

Il fut une époque, vers les années cinquante, où Marianne faisait moins pâle mine.

Des Senghor, des Houphouët-Boigny, siégeaient au Palais-Bourbon et au Luxembourg. Le Président du Sénat, deuxième personnage de l’Etat, était métis, Gaston Monnerville. La France était alors très en avance sur les Etats-Unis et, d’ailleurs, sur tous les Etats, à l’aune de l’anti-racisme.

Hé mais, c’était l’époque de l’Union française, donc de l’ouverture sur le grand large ! Le repli frileux sur le continent européen n’a pas favorisé – au contraire –la coloration des instances dirigeantes. L’Union Européenne lave blanc. N’est-ce pas sa vocation ?…

Qu’on sache, le chancelier allemand n’est pas d’origine turque, ni même hongroise. Anglo-pakistanais ou indous, ou jamaïquains ne se pressent pas sur les bancs des Chambres à Londres. En Espagne, aucun « Marocain » ne détient de maroquin…

Partisans de Mazarin, admirateurs du Maréchal de Saxe et de Savorgnan de Braza, nous ne verrions aucun inconvénient à ce qu’un Président, ou une Présidente, soit noir. Ce n’est pas notre faute si n’apparaît pas de candidat  de cette qualité à l’horizon des présidentielles…

Comme l’attente risque d’être longue…au moins pouvons-nous, dès maintenant, suggérer une promotion hautement symbolique, propre à ravir le flambeau du Progrès à la statue de la Liberté, ainsi qu’à  préparer le terrain électoral.
Nous, les Manants du Roi, libres de préjugés raciaux et républicains, sommes tout indiqués pour lancer l’idée épatante que la Sublimissime Rama Yade serve de modèle à la prochaine effigie de Marianne !

La « Femme sans tête » n’y gagnerait-elle pas ?

Et ce d’autant, vous le savez tous, que nous n’attendons que le retour du Roi !

Bernard Lhôte

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

 

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.