Vendredi 24 Novembre 2017
Communiqués
|
Les actions des Manants | La Famille des Manants

Un « Grand Bon Homme » nous a quitté...

Un grand serviteur de la France, sans concessions... Le général Jean Pichot-Duclos nous a quitté le 8 mars 2011... Notre ami Michel Michel nous rappelle l'exigence d'une vie au service de la France...

Le général Pichot-Duclos lors de la session G.L.R. Les Manants du Roi 2004

Portemont, le 26 mars 2011

Jean PICHOT-DUCLOS est décédé le 8 mars dernier et ses obsèques ont eu lieu le 12 mars à BIVIERS (Isère), en présence de centaines d’amis, anciens combattants ou non. Les honneurs militaires lui ont été rendus par un détachement du 27e Bataillon de Chasseurs Alpins.

UN OFFICIER DE TRADITION
Né en 1935, fils et petit fils de général, beau-père de général – les sabres et les képis dont celui du général de Castelnau étaient soigneusement alignés dans son salon-,  le général de brigade Jean Pichot-Duclos entré en 1956 à Saint-Cyr, a servi en Algérie au prestigieux 1er Régiment Etranger de Parachutiste (sous le commandement d’Elie de Saint-Marc ). Sa participation  au putsch d'Alger lui vaudra d'être placé aux arrêts de forteresse avant de poursuivre sa carrière dans les troupes alpines où il commandera le prestigieux 27e BCA d'Annecy.

Son accès au corps des officiers généraux aura longtemps été bloqué par l’Elysée. C’est dire que son courage militaire (Croix de la valeur militaire avec deux citations), se doubla d’un courage politique. 

MAIS PAS SEULEMENT
Après son temps de Capitaine, il suit les cours de Langues’O et de relations internationales à Sciences Po et se retrouve dans le monde du Renseignement. En pleine guerre froide, il fait plusieurs séjours  à Prague et à Varsovie comme Attaché militaire et pas seulement pour y fréquenter les cocktails diplomatiques.
Enfin, il dirige durant quatre ans et demi, à Strasbourg l’Ecole Interarmées du Renseignement et des Etudes Linguistiques.

LE PIONNIER DE L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE EN FRANCE

C’est avec Christian Harbulot qu’il écrit successivement : "La France Doit Dire Non" (éditions Plon) etr "Les guerres secrètes de la mondialisation" (Lavauzelle 2002).

LE ROYALISTE
Il était le Président d’honneur et le fondateur de l’Alliance Royale du Dauphiné qui regroupe localement  les royalistes du CRAF et de la Restauration Nationale.
A son épouse et à ses enfants, avec nos condoléances, nous présentons le témoignage de notre reconnaissance et de notre admiration. 

Michel Michel

Le général Pichot-Duclos avait été, en compagnie du colonel Martin, un guide hors pair lors du déplacement du prince Jean en Dauphiné.

Lire ou relire...

Le colonel  Martin, le général Pichot-Duclos, le prince Jean…

De la Place d'Armes à Vassieux...

http://www.lesmanantsduroi.com/articles2/article1161.php

Le Général Pichot-Duclos au mémorial de Vassieux (Vercors), le 20 octobre 2007.

Lire ou relire...

Entretien avec le Général Pichot-Duclos, à propos de la parution du livre de Christian Harbulot : "La main invisible des puissances. Les Européens face à la guerre économique"

http://www.lesmanantsduroi.com/articles2/article27510.php

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

Pour recevoir la Lettre
des Manants du Roi,
j'inscris mon adresse courriel :




Effectuer
une recherche
sur le site :














 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.