Vendredi 24 Novembre 2017
Communiqués
|
Les actions des Manants | La Famille des Manants

Studieuses ! Comme chaque année…

Les journées de notre session « GLR-Les Manants du Roi » ont été studieuses. La bonne humeur était au rendez-vous. Oui, le vin était frais et les cigales n’ont pas boudé… Les taureaux itou ! Certes, « L’identité française » nous a tenu en haleine.
Les « Assises du Royalisme français » aussi… Vous avez dit « Assises » ? Souvenez-vous, nombreux sont nos amis qui ont porté ce projet…

Certains « états-majors » politiques ont-ils fait la sourde oreille ?
Qu’importe… Une volonté bien ancrée relève les défis !

Portemont, le 13 septembre 2010

COMMUNIQUÉ DU GROUPE DE LIAISON ROYALISTE SUR
LES PREMIÈRES RENCONTRES ROYALISTES
AU PRINTEMPS 2011

Le projet de la tenue de premières Assises du Royalisme français est né lors de la session d’été 2008 du Groupe de Liaison Royaliste à la suite d’une interrogation posée par l’un de ses membres :

         «Le temps n’est-il pas venu de voir les royalistes se rencontrer et être capables de débattre sur le monde contemporain ? Le temps n’est-il pas venu, compte tenu de l’état du royalisme en France, de solder les comptes et de dégager ensemble une prospective politique ?»

         Ce débat devant intéresser le public royaliste le plus large - militants politiques et royalistes isolés -, l’idée d’une enquête auprès des royalistes est aussitôt née, enquête à laquelle SYLM s’est attelé, ce qui a donné à la fin de l’automne 2009 ce document irremplaçable : «Le royalisme en France, État des lieux, 2009».

Initialement, l'idée fut d'associer à l'organisation de ce projet les royalistes organisés, à savoir les états-majors des mouvements politiques, les Assises ayant pour objectif de réunir, sur deux jours, aux côtés des militants politiques, les royalistes isolés, des intellectuels et des représentants de la société civile. Il s'agissait de débattre sur une thématique contemporaine intéressant au premier chef les Français en vue de replacer les royalistes dans le paysage politique français et de poser le royalisme dans la perspective de la France actuelle. Il est temps en effet que les royalistes, désireux d’affronter le monde contemporain en vue d’adapter leur projet politique aux aspirations de leurs concitoyens, soient également capables de se confronter à la réalité qu’ils constituent.

Or, c’est un fait : le projet des Assises du royalisme n’a pas, en tant que tel, rencontré l’écho espéré auprès de certains états-majors politiques, même si les organisations se sont rencontrées  et ont dialogué entre elles.

IL APPARTENAIT DONC AU GROUPE DE LIAISON ROYALISTE
DE REPRENDRE LA MAIN.

C’est ce qu’il a décidé de faire lors de sa session d’été 2010, réunie à Sommières du 29 juillet au 1er août, afin de répondre à l’attente réelle des royalistes, impliqués ou non dans une action militante au sein d’une organisation.

À l’heure où nos princes posent les jalons d’une renaissance face aux incertitudes pesant sur l’avenir du pays, les royalistes ne peuvent se contenter de déplorer la situation inquiétante à laquelle le régime républicain paraît condamner le peuple français.

C’est pourquoi le Groupe de Liaison Royaliste appelle à la tenue des

PREMIÈRES RENCONTRES ROYALISTES
qui se tiendront
sur un week-end, au printemps 2011, à Paris,
sur le thème
«POURQUOI AIMER LA FRANCE ?
LES ROYALISTES PRENNENT LA PAROLE.»

Ces premières rencontres seront librement ouvertes à tous les royalistes, organisés ou isolés, et, par-delà, à tous les Français soucieux de l’avenir de leur pays. Les organisations royalistes y sont d’ores et déjà cordialement invitées. Des forums, tables rondes et débats ponctueront les deux journées. De nombreux stands permettront à l’assistance de mieux faire connaissance avec les royalistes français dans toute leur diversité.

D’ICI QUELQUES JOURS,
nos lecteurs seront informés de la date choisie et des détails pratiques relatifs à ces premières rencontres, auxquelles un site en ligne sera dédié.
 Ce site permettra à chacun de connaître le programme et de s’inscrire.

À très bientôt, donc,

Pour le Groupe de Liaison Royaliste,
Blandine Dejouy,
Portemont,
Axel Tisserand

 

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

Pour recevoir la Lettre
des Manants du Roi,
j'inscris mon adresse courriel :




Effectuer
une recherche
sur le site :














 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.