Vendredi 24 Novembre 2017
Communiqués
|
Les actions des Manants | La Famille des Manants

« Je suis complètement entre les mains de Dieu »...

Une grande Maison, héritière d'une forte tradition...
« Dieu - la Patrie - les Fueros - le Roi »
Décès de Son Altesse Royale le prince  Charles-Hugues de Bourbon, duc de Parme et de Plaisance...

Los fueros... Les « fors »... les libertés! De ces libertés qui nous manquent tant...
Puisse le Carlisme témoigner, fidèle à ses racines et à sa  tradition... et trouver les voies de la concorde.

Portemont, le 20 août 2010

« Je veux dire aux Carlistes que mon état de santé n'est pas bon. Je suis complètement entre les mains de Dieu, entouré de ma famille et de mes fidèles. L'unique chose que je demande est la sérénité et que nous poursuivions notre projet de libertés, expression moderne de nos anciennes coutumes. J'ai une grande confiance en vos prières et dans votre affection.

Je vous demande de poursuivre aux côtés de mes sœurs Theresa, Cecilia et María de las Nieves, et de mes enfants, Carlos Javier, futur chef de la Dynastie, Jaime, Margarita et Carolina, Barcelone, 2 août 2010 »


Communiqué  de  l’Institut  Henri IV

La maison de Bourbon est en deuil. Son altesse royale le prince  Charles-Hugues   de Bourbon, duc de Parme et de Plaisance, Grand Maître des ordres dynastique de la maison royale et ducale de Parme, Grand Maître de l’ordre de la Légitimité proscrite, Grand Croix d’Honneur et de Dévotion de l’ordre souverain et militaire de Malte, est mort le mercredi 18 août 2010 à Barcelone, des suites d’un cancer, à l’âge de 80 ans. Il sera inhumé samedi 28 août dans la crypte des ducs de Parme, depuis Alexandre Farnèse, en la basilique Santa Maria della Steccata à Parme.



Le prince, né à Paris le 8 avril 1930, était le fils aîné du prince François-Xavier de Bourbon, duc de Parme et de Plaisance, Régent de la Communion carliste d’Espagne depuis la mort du dernier roi carliste, Alfonso-Carlos, en 1936 et de Madeleine de Bourbon-Busset.

Le prince Charles-Hugues avait épousé la princesse Irène des Pays-Bas (sœur cadette de l’actuelle reine Beatrix) en 1964 mais le couple avait divorcé en 1981. Quatre enfants sont nés de cette union : Charles-Xavier (1970), Marguerite et Jacques (1972) et Marie-Caroline (1974).

La lignée des princes de Bourbon, ducs de Parme, Plaisance et Etats annexés, est issue en droite ligne de Philippe de Bourbon, dernier fils de Philippe V roi d’Espagne, petit-fils de Louis XIV, et d’Elisabeth Farnèse.

Le prince Charles-Hugues de Bourbon avait succédé à son père comme chef de la famille de Bourbon Parme à la mort de celui-ci en 1977 mais il était en charge de la Régence carliste depuis 1975. Il avait beaucoup milité dès sa jeunesse contre le régime du général Franco dont il récusait l‘autoritarisme pourtant nécessaire à cette époque et dans les circonstances que l’on sait. La famille de Bourbon Parme fut expulsée d’Espagne en 1968 et ne fut jamais réellement concernée par la mise en place des institutions monarchiques en 1969. Aussi, dès 1970, lors d’un congrès du mouvement carliste, le prince Charles-Hugues proposait une démarche politique de type « socialiste autogestionnaire » en référence, en réalité, aux principes traditionnels et communautaires (fueros) de l’Espagne (avec pour devise : « Dios, Patria, Fueros y el Rey legitimo ». Cette démarche fut mal comprise et très critiquée par les mouvements de droite tant en Espagne qu’en France, souvent ramenée à une lutte des classes de type marxiste alors qu’elle s’apparentait davantage à la doctrine sociale de l’Eglise (elle fut d’ailleurs discrètement soutenue par le Pape Pie XII) et à la « Lettre aux ouvriers » du 20 avril 1865 du comte de Chambord. Une violente fracture se manifesta alors entre le courant social du prince Charles-Hugues et les tenants d’un mouvement beaucoup plus conservateur dont son frère Sixte-Henri prit la tête, divisant ainsi gravement la famille de Bourbon Parme. C’était oublier qu’un prince capétien n’est ni de gauche ni de droite, ces notions étant par essence d’origine révolutionnaire ainsi qu’il aimait à le rappeler. Le prince Charles-Hugues quitta  le Parti carliste en avril 1980 sans renier pourtant l’héritage traditionaliste: en 2003 il prit le titre de courtoisie carliste de « comte de Montemolin » et concéda à ses deux fils les titres de « duc de Madrid » à l’aîné et « duc de San Jaime » au second. En 2002 il offrit aux Archives nationales espagnoles plus de 40 000 documents constituant les archives carlistes de sa famille. Depuis une quinzaine d’années le prince et sa famille ont renoué des liens étroits avec la province d’Emilie-Romagne en Italie et tout particulièrement les villes de Parme et Plaisance où ont lieu chaque année d’importantes rencontres, culturelles, scientifiques ou festives, en particulier lors des chapitres des ordres dynastiques auxquels le prince avait redonné vie. Sa dernière apparition publique fut, nous le savons aujourd’hui, lourde de signification puis qu’il participa aux cérémonies commémoratives de l’assassinat du roi Henri IV à Saint-Denis le 14 mai dernier, aux côtés de Monseigneur le prince Louis, duc d’Anjou et chef de la maison de Bourbon.

Son fils aîné Charles-Xavier, ci-devant prince de Plaisance, marié civilement en juin 2010 et qui le sera religieusement en fin d’année (du fait du deuil familial), fut de longue date associé aux responsabilités de son père et saura sans nul doute assumer dignement sa charge de nouveau chef de famille.

Jean-Yves Pons
Institut Henri IV


Carlos de Bourbon Parme

Carlos Javier de Bourbon, prince de Parme et de Plaisance, est né à Nimègue, le 27 janvier 1970. Il a décroché une maîtrise de sciences économiques et sociales en 1994 à l'université de West Lian, et un master en philosophie et sciences sociales à l'université de Cambridge. "Très vite, dit-il en parlant de lui et de ses frères et sœurs, nous nous sommes aperçus que notre avenir ne pouvait s'accomplir sans inclure une dimension humanitaire."
 « Charles V », duc de Parme de « jure », a pris la suite de son grand-père, le prince Bernhard des Pays-Bas, à la tête de la Fondation Carlos Amberes qui promeut les échanges culturels entre l'Espagne et les Pays-Bas. Il participe aussi à une fondation ibéro-américaine qui attribue des bourses à des étudiants sud-américains en Europe. Il s'occupe enfin de la promotion des entreprises engagées dans la voie du développement écologique durable.
La maison de Bourbon, branche Espagne, accède au trône de Parme en 1748, en la personne de l'infant Philippe d'Espagne qui devient duc de Parme cette année. Il est le fils du roi d'Espagne, Philippe V et de son épouse, Elisabeth, dernière des Farnèse de Parme.

http://www.femmesplus.fr/mag-femme-leonor-l-heritiere-des-bourbons.15171.4.fr.html


Sa dépouille sera amenée au palais royal Noordeinde de La Haye pour un hommage privé avant d'être transférée à Plaisance et Parme, où elle sera enterrée dans la crypte familiale. Un service commémoratif sera également organisé à Madrid après les funérailles, prévue le 28 août à Parme, en la basilique Santa Maria della Steccata.
Le corps du duc de Parme arrivera le 23 août à Plaisance et sera installé en l'église S.Maria di Campagna où il restera jusqu'au 24 août. Le maire de Plaisance a présenté au nom de sa ville ses condoléances pour la mort de Charles Hugues de Bourbon de Parme.



« Carlos Hugo de Borbón Parma, duque de Parma y cabeza dinástica de la Casa de Borbón Parma, ha comunicado a sus seguidores que su estado de salud “no es bueno” y que está “en las manos de Dios »...

Lire la suite...

http://es.euronews.net/teletipos/404341-carlos-hugo-de-borbon-comunica-a-sus-fieles-que-esta-en-las-manos-de-dios/

 

Autres articles...

http://www.piacenza24.eu/index.php?n=24884

http://www.nd.nl/artikelen/2010/augustus/18/prins-carlos-hugo-1930-2010-

http://es.euronews.net/teletipos/404341-carlos-hugo-de-borbon-comunica-a-sus-fieles-que-esta-en-las-manos-de-dios/

http://royaute-news.over-blog.com/

Articles également sur Revue de presse royale Août 2010

http://archivesgotha.chez-alice.fr/membres.htm

 

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

Pour recevoir la Lettre
des Manants du Roi,
j'inscris mon adresse courriel :




Effectuer
une recherche
sur le site :














 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.