vendredi 24 novembre 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :


 

 

 

Au cas où vous ne le sauriez pas…

La grenouille, reinette autant que peut se faire, française comme il se doit, est la reine des baromètres !  D’autres lui font une sévère concurrence. Et produisent des résultats qui ne l’enchantent guère… Défiance grandissante et pessimisme ambiant ! Du « Moral des Français »… Des Français qui, pour 65%, n’ont plus confiance dans l’institution présidentielle…

A lire tous ces chiffres, notre reinette se prend à rêver… 65% des Français n’ont plus confiance dans l’institution présidentielle !
Et de nous lancer : « Ah ! Si mon Prince sautait sur son cheval »…

Portemont, le 16 avril 2010

P.S. Notre affectionnée « reinette », pour tout vous dire, s’est faite le porte-parole de nombre de nos lecteurs…
Partis politiques, médias,

  • 73% des sondés (soit près des trois quart) pensent que les jeunes d'aujourd'hui auront « moins de chances » de réussir que leurs parents dans la France de l'avenir. Ils ne sont que 5% à penser qu'ils auront plus de chances, et 21% les mêmes chances. L'idée du déclin a donc fait son chemin ;
  • 23% seulement des personnes interrogées font confiance aux partis politiques, ce qui les place tout au bas de l'échelle. 71% ne leur font pas confiance, un score désastreux pour un des éléments centraux de la vie démocratique. Les médias ne font guère mieux : 27%, soit moins bien que les banques (37%), ce qui, après la crise financière, est significatif.
  • 70% des sondés, à la question « Pour la défense de vos intérêts, en qui avez-vous le plus confiance ? », répondent eux-mêmes, loin devant toute autre possibilité : les associations (15%), les syndicats (7%), et là encore, les partis politiques qui ne recueillent qu'1 tout petit pour cent.

C'est donc un climat de défiance qui caractérise l'état d'esprit des Français, défiance vis-à-vis du pouvoir (les élus locaux conservent toutefois un certain crédit, tout comme l'administration), vis-à-vis des corps prétendument représentatifs (partis, syndicats…), et enfin vis-à-vis des médias qui ont perdu depuis longtemps la bataille de la confiance de leurs lecteurs.

http://www.rue89.com/2010/01/17/partis-politiques-et-journalistes-au-plus-bas-du-barometre-de-la-confiance-134120


Télécharger le document…

http://www.cevipof.com/fr/barconf2/result/

« Aujourd'hui, ils sont revenus à un niveau extrême de défiance à l'égard du pouvoir politique et économique », analyse Pascal Perrineau, directeur du Cevipof, le Centre d'étude de la vie politique française. Non centrée sur les personnalités politiques, l'étude de la Sofres révèle que 67 % des Français n'ont confiance ni en la droite, ni en la gauche pour gouverner le pays. Le constat est pire à gauche : seuls 49 % des sympathisants PS ont confiance dans la gauche pour gouverner le pays. Ils sont 66 % de sympathisants UMP à penser la même chose de la droite. « L'opposition de gauche ne profite absolument pas de sa position, poursuit Pascal Perrineau. Il y a un vrai problème de crédibilité politique... »

 

« Le baromètre souligne un succès de la décentralisation puisque le niveau local échappe à la défiance générale: 69% des personnes interrogées font confiance au conseil municipal, 65% au conseil général et 65% au conseil régional. En revanche ils sont 55% à ne pas avoir confiance en l'Union européenne, 64% dans l'Assemblée nationale, 65% dans l'institution présidentielle, et 68% dans le gouvernement. »

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20100111.OBS3303/les-francais-renvoient-droite-et-gauche-dos-a-dos.html

Le « moral économique des Français » selon TNS/SOFRES-Logica. Octobre 2009

Certes, les grognons objecteront que ce ne sont que des « sondages »…

Mais ne pourrions-nous pas tous ensemble retrousser nos manches pour que s’ouvre une voie d’espérance ?...

Transmettre un ami
Imprimer
Réagir

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.