vendredi 28 avril 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :


 

 

 

Leur meilleure « vente »?

« La Cuisine de d'Artagnan », deux volumes de recettes de Dumas, actualisées pour être à la portée des cuisines d'aujourd'hui... Vous comprendrez l'intérêt que nous avons porté aux Editions France Univers. Qui plus est, le nom porte à l'aventure... Vous connaissez nos goûts pour le grand large...

Un bien beau catalogue vous allèchera. Nul besoin de vous mettre en cuisine avec « la cuisine de d' Artagnan »

Un bel hommage à Jean Fougère avec « Un jour au Palais d'Eté ».

Découvrir que si Marius croit tout savoir sur les occupants de la résidence d'été de Saint-Tropez, il reste beaucoup à découvrir...

Saine cruauté...

Une forte découverte!
Alice Saunier-Seïté qui fut  la première femme en France élue doyen de faculté, la première nommée recteur d'académie en Conseil des ministres, ministre aussi des Universités sous la présidence d'un sieur Giscard... bien que géographe de formation, s'adonna après ses années « politiques », à la recherche historique.

Spécialiste des hautes altitudes et des hautes latitudes, Alice Saunier-Seïté s'attacha à des sujets peu connus: les Courtenay, le cardinal de Tournon, les comtes de Barcelone.

Décédée en 2003, elle nous laisse « Le Comte Boissy d'Anglas-Conventionnel et Pair de France »

« La première biographie complète d'un homme plus célèbre par la rue parisienne qui porte son nom que par la sinuosité de son parcours politique, à travers toutes les tempêtes et tous les régimes. L'auteur croise de manière originale le destin de son héros avec l'histoire de l'Ardèche à cette époque. Une page peu connue de la Révolution »

Nous allons la dévorer sans tarder...

Une bien triste année... 2002...

Une campagne « présidentielle »...

Un livre témoigne de la permanence d'analyses plus que jamais d'actualité...
« La souveraineté nationale, ce n'est rien d'autre que la liberté, notre liberté. On est en train de nous la voler, à notre insu, et nous allons nous réveiller demain, et nos enfants, enchaînés aux décisions monétaires des banquiers de Francfort, aux décisions politiques des technocrates de Bruxelles, aux décisions militaires de Washington. »

« Peint par des imposteurs aux couleurs idylliques et vagues de l' " avenir ", l'abandon des prérogatives et attributs de la souveraineté nationale sans que rien n'y oblige, sinon les appétits du capitalisme apatride et le panurgisme des élites, constitue un crime historique sans précédent. »

« Alors, faudra-t-il refaire la guerre civile, reconquérir une indépendance si chèrement acquise au fil des siècles, ou attendre que l'empire " Europe " s'effondre comme tous les empires pour que renaisse la France ? »

Rédigé juste avant la campagne présidentielle de 2002, ce libelle avait pour objectif de soutenir la candidature de M. Chevènement, seul à pouvoir rassembler l'électorat souverainiste. Sa campagne timorée et au-dessous du médiocre devait très vite anéantir cet espoir. Le champion s'est disqualifié.

D'autres ont relevé le gant...

Un témoignage à deux plumes de qualité: Michel Mourlet et Philippe de Saint-Robert.

Et peut-être ne pas tarder...

Le « Livre » : Michel Mourlet
Discours de la langue

« La langue maternelle est la plus apte à la maîtrise du monde selon les capacités du groupe ; elle est fondatrice d'identité ; elle est arme ; elle est plaisir. Son rayonnement ou sa ruine sont le rayonnement ou la ruine de la nation. Avant de calfater fébrilement notre patrimoine linguistique, il faut savoir et dire pourquoi. Seules des raisons fondamentales peuvent renverser une tendance (l'anglicisation de notre langue) qui, à une majorité de locuteurs inconscients des enjeux, semble justifiée par un pragmatisme à court terme.
Tel est le thème développé dans cet opuscule de luxe publié aux Éd. Loris Talmart en 1985, thème exposé par l'auteur en 1981 devant un parterre d'officiers de la 94e Promotion de l'École supérieure de guerre, dans le cadre d'une réflexion sur le concept de " défense globale ". Illustrations de Savignac. (En voie d'épuisement.) »

Succomber à: « Vivre et Mourir pour la Provence »
José Mange, peintre, poète et félibre de Christian Puech


« À travers la vie artistique, amoureuse et engagée de José Mange (1866-1935), c'est la Provence flamboyante, celle des hommes libres, que l'on côtoie avec son art de vivre. Quelle joie de le voir en compagnie de Cézanne, Signac, Mistral, Moréas, Bernanos et tant d'autres, partager à Toulon, Paris ou Saint-Tropez des moments inoubliables à la recherche de la beauté, du plaisir et du bonheur. Et aussi combattre pour la liberté contre un certain esclavage économique et politique des temps modernes, ce qui lui a valu longtemps d'être occulté. »

http://www.france-univers.com/livreart/livreart6.htm

Lire aussi sur José Mange
Le poète, condisciple de Charles Maurras à Aix... ami de Bernanos ...

http://peintre83.over-blog.com/article-5533750-6.html

DVD : L'Ordre vert

LE FILM
Le sous-titre du film pourrait être : " le Jardinier du Roi-Soleil ". Seul film de docu-fiction sue Le Nôtre, c'est la rencontre émerveillée d'une jeune comédienne et du créateur du parc de Versailles, par l'entremise d'une pièce radiophonique qu'elle entreprend de porter à la scène avec l'aide de son auteur. Scénario et dialogues de Michel Mourlet, d'après sa pièce la Méditation au Jardin ici très librement adaptée à l'écran.

Avec Delphine Garfin, Louis Doré, José Valverde et la participation de Michel Mourlet.

Sélectionné par le Festival international des programmes audiovisuels (FIPA) et par le Festival international de la fiction documentaire (FIDOC), le film a été produit avec le soutien de l'Établissement public de Versailles, des Monuments historiques, du Théâtre Essaïon de Paris et de l'Université de Paris I. Il a été projeté en ouverture du colloque international " Jardins et Intimité dans la littérature européenne " à l'Université de Clermont-Ferrand en mars 2006.

Portemont, le 19 avril 2009

Transmettre un ami
Imprimer
Réagir

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.