mercredi 18 octobre 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :


 

 

 

Rien sans rien !

Vous rappeler qu’il fallut trois années de  bataille et 10 000 jours de prison pour arracher à la république, la reconnaissance officielle du cortège, déjà traditionnel de Jeanne d’Arc ! Tout est toujours à recommencer… Découvrir, faire connaître la belle et grande histoire des Camelots du Roi grâce à camelotsduroi.canalblog.com

Maxime Réal del Sarte (à droite) et Marius Plateau (derrière)
en prison !

En ce temps-là, un journaliste de « Gil Blas », de « gauche », n’écrivait-il pas : « Les deux tiers des étudiants en Droit sont monarchistes, ainsi qu'une bonne partie des élèves des Beaux-Arts et des Arts Décoratifs ; aussi à la Médecine existe un groupe important d'Action française et de Camelots du Roi ».

Le Duc d'Orléans, depuis son exil, faisait écrire par le chef de son Bureau politique, Roger Lambelin : « Le Prince sait que les progrès de l'idée monarchique, que tout le monde constate actuellement, sont dus en grande partie aux campagnes de l'Action française...je suis heureux de vous transmettre les remerciements de chef de la Maison de France »...

Rien sans rien !

Un Camelot "conduit" au poste de police pour avoir tenté d'imposer le culte de Jeanne d'Arc au régime Républicain

Dans cette fidélité en partage avec tous nos « anciens », nous devons veiller à ce que la flamme du bel esprit « Camelot » jamais ne s’éteigne !
Nos temps sont toujours aussi difficiles. Et si les « méthodes » militantes doivent s’inscrire dans nos temps présents, l’esprit, lui, doit toujours se  « ressourcer » dans l’exemple de nos aînés.
Bravo à toute l’équipe de « camelotsduroi.canalblog.com » !

Visiter :
http://camelotsduroi.canalblog.com

Portemont, le 26 mai 2008

2008 !

Transmettre un ami
Imprimer
Réagir

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.