vendredi 24 novembre 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :


 

 

 

Ils ne sont pas oubliés…

Il y a 215 ans, le 10 août 1792, les Gardes Suisses obéissaient au Roi qui leur ordonnait de déposer les armes et de se retirer dans leur caserne. Ils seront tués, assassinés, mutilés et poursuivis sans relâche…
Jean-Christophe Vallet, président de l’association « Mémorial Gardes Suisses », leur rend hommage.

Continuons à le soutenir afin que justice soit rendue…

Portemont, le 17 août 2007

10 août 1792-10 août 2007

En ce jour anniversaire de la prise des Tuileries,  j'ai une pensée particulière et sincère pour les Gardes Suisses qui ont donné leur vie alors que "le Roi leur ordonne de déposer les armes et de se retirer dans leur caserne."

En ce jour anniversaire, alors qu' un million de Gardes Suisses a servi avec Honneur et Fidélité la France pendant près de 4 siècles , quelques centaines d'entre eux sont sauvagement attaqués, tués, assassinés, mutilés, et poursuivis sans relâche.

En ce jour anniversaire, j'entends remercier du fond du coeur le service des Suisses au service de la France, de 1616 à 1830 où 500 000 d'entres eux mourront pour nous, pour notre pays.

En ce jour anniversaire, j'accorde un salut cordial et fraternel tout particulier aux familles des Gardes Suisses qui sont morts pour la France.

En ce jour anniversaire, la pétition à la mémoire des Gardes Suisses a recueilli 1792 signatures.

En ce jour anniversaire, grâce à une telle mobilisation, je demande aux autorités compétentes la pose d'une plaque à la mémoire des Gardes Suisses à la Chapelle Expiatoire, à l'endroit même où leurs dépouilles furent inhumées.

En ce jour anniversaire, je vous demande votre soutien, en signant la pétition, en diffusant ce message dans vos réseaux, en adhérant à l'association "Mémorial Gardes Suisses".

Pour information, vient de paraître : les Lys Écarlates, écrit par Bellatorius, Éditions Régionales de l'Ouest BP 20 53101 MAYENNE Cedex qui accorde un chapitre aux Gardes Suisses (pages 71 à 85)

Bien à vous,
Jean-Christophe VALLET

Pour tous renseignements :

Courriel : vallet.baux@wanadoo.fr

Site : www.gardessuisses.blogspot.com

Pétition pour la reconnaissance du sacrifice des Gardes suisses.
A transmettre à :

« Pétition Gardes Suisses »
Cidex 62
21250 CORBERON

ou par mail à :
vallet.baux@wanadoo.fr
ou par courriel soutenant simplement l’action entreprise
Visitez le blog : http://www.gardessuisses.blogspot.com/

 

Le 10 août 1792, le roi Louis XVI est avec sa famille au palais des Tuileries, défendu par 1.100 Gardes Suisses et quelques-uns des Gardes Nationaux et gendarmes restés fidèles au Roi. Danton, qui veut en découdre avec ce monarque qui refuse de signer certains décrets, mobilise environ 17.000 hommes et les envoie aux Tuileries.

Alors que les Gardes Suisses viennent de surmonter victorieusement le premier assaut, Louis XVI leur donne l’ordre de cesser le feu et de regagner leur caserne à Courbevoie. En chemin, ils sont massacrés, assassinés par les assaillants du palais, puis atrocement mutilés par une foule en folie.

630 Gardes meurent ainsi, et 156 sont faits prisonniers. Sans défense, ils seront à leur tour assassinés puis mutilés dans leur prison lors des massacres du 2 septembre 1792. Leurs corps seront jetés dans un vaste charnier, à l’endroit où Louis XVIII fit construire la Chapelle Expiatoire.

C’est une simple goutte de sang, puisque la Révolution française fera entre 600.000 et 800.000 victimes. Mais l’heure de toutes les repentances, du débat sur la colonisation au refus de célébrer le bicentenaire de la victoire d’Austerlitz, est peut-être aussi celle d’assumer entièrement notre passé.

En témoignage de reconnaissance et d’amitié au peuple suisse, les signataires demandent que la plaque à la mémoire des Gardes Suisses, dévoilée en France par le Président de la Confédération Suisse, Monsieur Samuel SCHMID, le 18 novembre 2005, actuellement conservée aux Invalides et portant l’inscription suivante :

« Invictis pax-per vitam fortes, sub iniqua morte fideles
À la loyauté et au courage des Suisses
En l’honneur de tous ceux qui ont vaillamment combattu et se sont sacrifiés pour rester fidèles à leur serment lors des journées des 10 août, 2 et 3 septembre 1792
Sont tombés en combattant avec vaillance et reposent en ce lieu : 26 officiers, environ 760 soldats
Ont survécu grâce à l’habileté de leurs amis : 16 Officiers, environ 350 soldats »

soit transférée à la Chapelle Expiatoire, construite sur le lieu du charnier qui recueillit leurs dépouilles et y soit fixée, signe visible du devoir de mémoire notre pays ».

Signataires de la pétition pour la reconnaissance de sacrifice des Gardes Suisses qui sera transmise  à Monsieur le Président de la Confédération Suisse par l’intermédiaire de Son Excellence, Monsieur l’Ambassadeur de Suisse en France,
Ainsi qu’à Monsieur le Maire de Paris,
A Monsieur le Ministre de la Culture du Gouvernement français,
Et à toutes les autorités que nous jugerons bon de contacter pour obtenir la pose de cette plaque sur les murs de la Chapelle Expiatoire :

Nom(s), Prénom(s), ville(s), signature(s) mail :

 

Transmettre un ami
Imprimer
Réagir

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.