samedi 22 juillet 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

Par la petite  porte…

Bien à l’abri, bien au chaud, au sein du Parlement… hymne, drapeau et devise de l’Union européenne reviennent en douce…

Avec l’aide des députés français de l’UMP, du PS et du Modem !
Quand nous vous disions que le Traité de Lisbonne avançait masqué…

Et avec la vigilance qui ne les quitte jamais, nos amis du « Rassemblement pour l'Indépendance et la Souveraineté de la France » (RIF) vous en offre tous les détails !

Nous les en remercions.

Portemont, le 26 octobre 2008

Les symboles du super-Etat européen réhabilités par les eurodéputés  
 
Les 2% hautement symboliques du super-Etat européen - drapeau, hymne, devise, fête - inclus dans « La Constitution Giscard » n' étaient plus mentionnés dans le Traité de Lisbonne. Or, les voici de retour, par la petite porte du Parlement européen,  avec l'aide des députés français de l'UMP, du PS, et du MODEM ! L'utilisation de l'hymne, du drapeau et de la devise de l'Union européenne sera désormais obligatoire au Parlement européen, ont décidé à Bruxelles ce 9 octobre  les eurodéputés qui regrettaient que ces symboles aient été abandonnés dans le traité de Lisbonne. Les élus européens ont adopté par 503 voix pour, 96 contre et 15 abstentions une modification de leur règlement intérieur, qui entrera en application ce vendredi. Cette modification prévoit que le drapeau européen (« un cercle de douze étoiles d'or sur fond bleu ») soit systématiquement installé dans toutes les réunions parlementaires, que l'hymne européen (une adaptation de l'Ode à la Joie de Beethoven) soit joué lors des « sessions solennelles » - lors de la réception par exemple d'un chef d'Etat - et que la devise « Unis dans la diversité » figure sur tous les documents officiels de l'institution. Le Parlement européen a également établi officiellement le 9 mai, anniversaire d'un discours fondateur de Robert Schuman en 1950, comme Journée de l'Europe. Dans une déclaration annexe, les eurodéputés suggèrent même aux dirigeants européens de reconnaître cette journée comme « véritable jour férié européen » pour l'enraciner « dans la mémoire affective des Européens ». L'Europe de Bruxelles, c'est l'Hydre de Lerne. Dans la mythologie grecque, Hercule devait tuer ce serpent d'eau à corps de chien possédant plusieurs têtes, mais celles-ci se régénéraient doublement lorsqu'elles étaient tranchées et l'haleine soufflée par les multiples gueules exhalait un poison radical, même durant le sommeil de l'animal.

Le Rassemblement pour l'Indépendance
et la Souveraineté de la France (RIF)

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.