Lundi 24 Avril 2017

Les poches vides, Madame « La haute représentante pour les Affaires étrangères de l'UE » se tortille…

Comment relancer la coopération transatlantique ? Rendre l’Union européenne plus attractive pour l’Oncle Sam ? Mais aussi se donner l’illusion de jouer dans la cour des grands… et faire croire que… à la Chine, à la Russie, à l’Afrique, à tout l’univers ?

Le couple de l’année ? Exécuteurs des bases œuvres...Herman Van Rompuy et Catherine Ashton, les nouveaux noms de l'Europe !

Ne rien négliger, tout tenter ! Il est vrai que lors du rendez-vous de novembre à Lisbonne, rendez-vous arraché aux forceps, Madame la baronne Haute représentante pour les Affaires… etc… a été servie !

L’Oncle Sam Barack Hussein Obama ne lui a-t-il pas fait comprendre que les rencontres avec Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso étaient «sûrement moins excitantes» que celles qui venaient de précéder avec Dmitri Medvedev et les dirigeants de l'Otan ?

Dmitri Medvedev, Barack Obama et Nicolas Sarkozy, le 20 novembre 2010 à Lisbonne


Dmitri Medvedev (C) à Lisbonne, entouré du secrétaire général de l'Otan Rasmussen (G) et du Premier ministre portugais Socrates.

N’écoutant que son sens du devoir, Catherine Ashton – Madame la baronne Haute représentante… etc – ose et propose !
Une bonne petite partie à trois ! Oui, vous avez bien lu !
Se rencontrer, l’Union européenne avec les Etats-Unis et la Chine… voie royale pour les nuits câlines…
Oui, l’ambassadeur Song Zhe a bien raison de dire que l’Union européenne est pitoyable.
Qu’importe cette « Union » aux mœurs contre nature… Mais la France ? Que faisons-nous là ?
En sortir au plus vite !

Lire…

La haute représentante pour les Affaires étrangères de l'UE propose des rencontres à trois avec les États-Unis et la Chine. 

L'Europe, qui cherche à panser sa monnaie unique, souffre de profonds doutes existentiels : elle s'expose à ne plus être prise au sérieux par les États-Unis, voire marginalisée par la Chine et l'Asie, d'après une série de rapports de politique étrangère soumis au sommet des Vingt-Sept par Catherine Ashton. «L'Europe n'est plus la principale préoccupation stratégique de la politique étrangère américaine. Les États-Unis cherchent de plus en plus de nouveaux partenaires avec lesquels évoquer les anciens et nouveaux problèmes», constatent les auteurs dans l'un des textes présentés hier à huis clos par la haute représentante pour les Affaires étrangères.
Diagnostic sans appel 
Le premier rapport au sommet de la baronne britannique officialise l'inquiétude. La Maison-Blanche l'a clairement fait savoir cette année, à deux reprises.
L’intégralité…

http://www.lefigaro.fr

Lire :

L’UE veut relancer la relation transatlantique

Par Thomas Ferenczi

L’intégralité…

http://www.boulevard-exterieur.com

In fine, l’Oncle Sam est-il alléché par les propositions de la Haute représentante en « nuits câlines » ?...
Réponse est donnée :

Le président américain Barack Obama recevra son homologue chinois Hu Jintao le 19 janvier à Washington pour une visite d'Etat.
Le président chinois prendra part à un prestigieux "dîner d'Etat" réservé aux hôtes de marque, le troisième de la présidence Obama, après les venues du président mexicain Felipe Calderon et du Premier ministre indien Manmohan Singh
"La visite de Hu Jintao constituera un grand événement dans les relations sino-américaines en cette nouvelle ère et la Chine souhaite que la visite aide à faire avancer les relations sino-américaines de façon positive, coopérative et globale." a annoncé l"agence Chine Nouvelle

Madame la baronne ne sera pas servie !

Léon Areva, le 12 janvier 2011

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

Pour recevoir la Lettre
des Manants du Roi,
j'inscris mon adresse courriel :




Effectuer
une recherche
sur le site :














 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.