Lundi 24 Avril 2017

Notre « bonheur » pour 230 euros ?

En attendant , il fait couler beaucoup d'encre: le futur compteur électrique au joli nom de «Linky » que l' Union européenne nous conseille... Nous conseille? Allons donc! Vous savez qu'il n'en est rien: Bruxelles impose, un point c'est tout! Si donc, la lecture du « Parisien » ne fait pas sauter vos plombs... Bon courage...

Bien sûr, ne faut-il pas flatter le naïf? Le cajoler? C'est si simple: avec un tel compteur il maitrisera au mieux sa consommation d'électricité et, cela va sans dire, ne participera-t-il pas ainsi à la lutte du siècle contre le réchauffement climatique?

Mais nous savons tous que les aigris, les jamais contents sont légions: pas surprenant qu'ils voient dans ce nouveau compteur un « super flic-espion » et un tueur d'emplois...

Ah! Le bonheur n' a pas de prix...

Léon Areva, le 26 novembre 2010

Huit milliards d'euros ! C'est au final ce que l'usager pourrait débourser pour l'installation dans les 35 millions de foyers abonnés à EDF d'un nouveau type de compteur électrique. Pour chaque Français, la facture devrait s'élever à 230 €. En retour, les ménages devraient mieux maîtriser leur consommation grâce à ce système rendu obligatoire par une directive européenne de 2006. Celle-ci stipule que 80% de la population devra être équipée d'ici à 2020. Cependant le chantier de ces compteurs ultramoderne pourrait bien tourner au cauchemar. Premier problème : le devis initial a explosé. Il devait s'établir selon ERDF (Electricité réseau distributionFrance), la filiale d'EDF chargée de la distribution de l'électricité, entre 4 et 5 milliards d'euros sur dix ans pour changer la totalité du parc français. Mais les collectivités locales, propriétaire des compteurs, ont pris leurs calculettes et annoncent… le double ! Un surcoût d'autant plus ennuyeux que ces compteurs, baptisés Linky, ont de sérieux ratés. Dans la région de Tours, sur les 40 000 compteurs de nouvelle génération qui devaient être installés au 31 mai, seuls 19 000 ont été mis en place. Et seuls huit fonctionnent correctement. Même mésaventure dans la région lyonnaise où 200 000 foyers devaient être équipés d'ici au mois de décembre. D'où la colère des élus. « On se dit que ces milliards d'euros pourraient être mieux utilisés. A quoi cela sert d'avoir des compteurs du XXIe siècle si l'électricité est acheminée par un réseau vétuste? » s'interroge Jean-Marc Proust, porte-parole de la Fédération des collectivités locales, qui concèdent l'exploitation du réseau de distribution électrique. Enfin, les syndicats redoutent que cette nouvelle technologie ne finisse par remplacer les techniciens chargés de la relève des compteurs et n'aboutisse à la suppression de 5 400 postes sur 45 000 chez ERDF.

http://www.leparisien.fr/economie/nouveaux-compteurs-edf-obligatoires-230-eur-par-abonne-08-06-2010-955222.php

Et ne pas manquer de lire

Le compteur électrique « intelligent » : outil écolo ou mouchard social?

http://www.bastamag.net/article890.html

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

Pour recevoir la Lettre
des Manants du Roi,
j'inscris mon adresse courriel :




Effectuer
une recherche
sur le site :














 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.