jeudi 21 septembre 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

Il est dans la ligne  de mire…

« La République Tchèque n’est pas une province de l’Union Européenne »
Par ses propos et l’annonce de son refus de hisser le « drapeau » européen  sur le château de Prague -sa résidence-, Vaclav Klaus braque sur lui toutes les pétoires éculées des eurolâtres…

Vaclav Klaus et Mirek Topolànek

Il semblerait d’après un récent sondage que les Tchèques partagent de plus en plus le scepticisme de leur président : ils seraient aujourd'hui 55 % à se prononcer contre la ratification du traité de Lisbonne…

Il y a plusieurs semaines le premier ministre tchèque Mirek Topolànek promettait à Angela Merkel que le traité serait ratifié « avant la fin de l’année », c’est-à-dire avant que Vaclav Klaus ne prenne la présidence européenne… Mais il a bien dû se résoudre à avouer que ce ne serait pas possible en raison de  « facteurs externes »…

Et la visite du Président Vaclav Klaus en Irlande n’a pas amélioré l’ambiance…

Vaclav Klaus avait été le seul chef d’Etat à saluer la « mort » du traité européen après le référendum irlandais… bénéficiant aussi du soutien de l’influent maire de Prague Pavel Bém.

Toute l’ eurolâtrie décoche son fiel sur le président tchèque…

Dernièrement, le premier ministre Mirek Topolánek a été réélu à la tête du parti de la « droite libérale » ODS – Parti civique démocrate –
contre Pavel Bém. Vaclav Klaus a annoncé qu’il quittait sa fonction de président d’honneur du parti…

« J’ai décidé de vous remercier pour le titre de président d’honneur et de renoncer définitivement à ce titre en ce jour et en ce lieu. »

Une surprise pour personne : un nouveau parti devrait être formé autour du président de la République tchèque : un nouveau parti « plus à droite » et foncièrement eurosceptique…

Attendu que le Parlement tchèque ne devrait se prononcer sur la ratification du traité de Lisbonne qu’en février 2009…

De longues semaines d’attente pour les eurolâtres…

Portemont, le 18 décembre 2008

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.