mardi 27 juin 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

Un Président fortement sollicité…

Vaclav Klaus sera, dès le 1er janvier 2009, sous tous les feux de la rampe…
Une Présidence de l’Union européenne très attendue.
Il portera les espoirs de bien de nos amis…
Lettre au Président de la République tchèque, futur président de l’Union européenne…

Vaclav Klaus

Gageons que Vaclav Klaus  saura se protéger de toutes les attaques des eurolâtres. Grâce au bouclier « antimissile » de ses amis américains…Et qu’il saura  leur renvoyer  la balle…

Nos temps sont vraiment difficiles…

Portemont, le 18 décembre 2008

Communiqué

Paris, le 17 novembre 2008

Monsieur le Président de la République tchèque,

A la veille de votre prise de fonction à la tête du Conseil de l’Union européenne, nous avons l’honneur de vous adresser notre soutien et nos espoirs.

La République tchèque, par votre personne, à l’image de Edouard Benès, montre à quel point elle est attachée à son indépendance et à sa souveraineté. L’histoire tragique dont la Tchécoslovaquie  fut l’enjeu lors de la seconde guerre mondiale, illustre  l’enchevêtrement des événements qui ont conduit à l’embrasement de l’Europe.

Aussi, est-ce avec raison et sagesse que vous vous élevez contre les attaques répétées à l’égard de l’intégrité et de la souveraineté des Nations. Le déni et la dépossession de celles-ci en faveur d’une Union européenne aux pouvoirs exorbitants est un péril pour la survie et l’unité même de l’Europe qui s’est construite au fil des siècles.

La France est la première meurtrie par une telle politique dont l’utopie et le désastre s’illustrent au regard des événements mondiaux actuels : démunie de toute marge de manœuvre, son Président constate l’irénisme de la politique suivie et ce sont les Nations, par leur représentant, et les accords étatiques, qui ont pu réagir en se dégageant du carcan bruxellois.

L’illégitimité du traité de Lisbonne est patente et c’est en commettant une forfaiture que l’on tente de nous l’imposer. Une bannière étrangère, que vous vous refusez de hausser au niveau et au côté de votre drapeau national, nous est imposée. De grandes régions nous sont promises, mettant bas l’unité nationale et visant à l’éclatement des Nations.

Le tragique de l’histoire, c’est qu’elle se répète, seuls quelques hommes politiques éclairés peuvent en dévier le cours. Vous êtes, Monsieur le Président, fondé à intervenir et à imposer une politique respectant l’intégrité et la souveraineté des Nations.

Nos espoirs reposent sur votre personne, vous détenez, en ces jours, le précieux courage de dire NON. De Paris, de Dublin, de Prague et de là où vous serez, faites résonner ce cri de la raison.

Nous vous prions de recevoir, Monsieur le Président, l’expression de notre très haute  et profonde considération.

Françoise Zemmal
Attachée de Relations extérieures
Fr.France@wanadoo.fr

Forum pour la France 86, rue du Faubourg Saint-Vincent – 45000 – ORLEANS - FRANCE

Nous représentants des Associations souverainistes et personnalités associées :

Patrick Louis, Député français au Parlement européen
Albert Salon, Docteur d’Etat ès lettres, ancien Ambassadeur de France, Président du Forum francophone international-France
Henri Fouquereau, Secrétaire général du Forum pour la France (regroupant 26 associations)
Michel Debray, vice-amiral (2S), ancien Président de l’Institut Charles de Gaulle
Claude Gaucherand, contre-amiral (2S)
Alain Corvez, Conseiller en stratégie internationale
Romain Rochas, Docteur en droit, Chef de division honoraire de la Cour des comptes européenne
Denis Griesmar, Traducteur
Pierre Hillard, Professeur de Relations internationales à l’ESCE
Yvonne Bollmann, essayiste
Françoise Zemmal, Attachée de Relations d’Associations souverainistes
Françoise Buy-Rebaud, Responsable Souverainiste

(et nombre de membres de nos associations)

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.