mardi 25 avril 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

Des « Etats Généraux »…

Une belle et noble volonté. A l’horizon ? Les élections européennes…
Tout va très vite ! Paul-Marie Coûteaux  appelle à la réunion, en janvier 2009, d’Etats Généraux rassemblant  tous les mouvements « euro-réalistes »…

Une voix à faire entendre le 7 juin 2009.

Défendre la pérennité des principes traditionnels de la politique française : l’indépendance de la Nation vis-à-vis des hégémonies extérieures et l’autorité de l’Etat vis-à-vis des oligarchies de toutes sortes…

Des principes qui sont les nôtres. Et si nous entendons faire valoir le « principe » qui de tout temps a défendu ces principes, nous ne nous priverons pas de saluer
l’appel de  Paul-Marie Coûteaux  et l’engagement  du RIF.

Avec tous nos encouragements à la nouvelle section « Jeunes Français pour l’Indépendance ».

Portemont, le 15 décembre 2008

Communiqué
de
Paul-Marie Coûteaux
Député français au parlement européen
Président du RIF
     Directeur du mensuel « L'Indépendance »
et des « Cahiers de L’Indépendance »

Paris, le 20 novembre 2008

Le Rassemblement pour l'Indépendance et la souveraineté de la France (RIF),  qui se veut un pont entre les souverainistes de tous horizons, a organisé à Paris, le 19 novembre, une soirée conviviale sur la péniche Charleston au cours de laquelle a été lancée la nouvelle section des jeunes du RIF, "Jeunes Français pour l'Indépendance".

Lors de sa convention extraordinaire consacrée aux élections européennes, le RIF a réitéré sa volonté d'oeuvrer à l'union entre tous les Français attachés à la pérennité des principes traditionnels de la politique française : l’indépendance de la Nation vis-à-vis des hégémonies extérieures et l’autorité de l’Etat vis-à-vis des oligarchies de toutes sortes. Dans cet esprit, il lance un appel à la réunion, en janvier, d’Etats Généraux rassemblant tous les mouvements euro-réalistes dans la perspective de listes uniques rassemblant toutes les personnalités qui ont oeuvré à la victoire du Non, le 29 mai 2005. Pour constituer ces listes d’union, le RIF fournira des listes de candidats dans les 8 circonscriptions françaises, et propose d’ores et déjà comme tête de liste dans le Grand Sud-Ouest son secrétaire général Alain Bournazel, et, en Ile-de-France, son président Paul-Marie Coûteaux, député sortant.

Dans toute l’Europe, l’heure est à l’unité des opposants à la supranationalité dite européenne. Tandis que, à la suite des Non français, hollandais, irlandais, le traité de Lisbonne soulève de nombreuses manifestations hostiles et suscite une méfiance générale des peuples, accrue par la dépression économique, sociale et politique qui s’annonce, il est essentiel que nous renforcions le réseau européen des Non, récemment formé par l’Irlandais Declan Ganley, en liaison pour la France avec Philippe de Villiers, dénommé « Libertas ». Le but est de constituer au Parlement européen un grand groupe euro-réaliste qui cassera le jeu complice des fédéralistes du PPE et du PSE ; il sera l’amorce d’une nouvelle Europe des nations, fondée sur la coopération, seule capable de donner aux Etats des instruments d’action supplémentaires face aux oligarchies mondialistes.

Le RIF prendra toute sa part à l’élargissement du rassemblement populaire donnant à notre pays une place prééminente dans le vaste réseau européen des Non qui sera la grande nouveauté du scrutin du 7 juin 2009.

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.