mercredi 28 juin 2017

Nouscontacter


Les archives

Effectuer
unerecherche
surlesite :


Pourrecevoir
laLettre
desManantsduRoi,
j'inscrismon
adressecourriel :

 

 

De « la natalité française »...

Comprendre les données qui « détermineront » l'identité française des temps à venir. L'analyse délicate des chiffres de la natalité « française ».
Des chiffres qui ont été rendu public en janvier 2009, présentant les naissances de l'an 2008... De l'art de la désinformation?


« Désinformation sur les chiffres de la natalité française. »
Hier, mercredi 14 janvier 2009 les radios et la presse écrite ont relaté le fait que les Françaises seraient championnes de la fécondité avec un taux de 2,02 enfants par femme.

« un niveau jamais atteint » précise l'INSEE qui a rendu le chiffre public avec tous les autres concernant les résultats des analyses du recensement.
Il y a donc eu 834000 naissances recensées en France en 2008. (population de 64,3 millions).

Mais la presse écrite et tous les reportages ne révèlent pas (pour ne parler que du "french miracle") les précisions suivantes qui ressortent aussi des chiffres de l'INSEE.

Bien plus qu'une omission des journalistes il y à "collusion" (du politiquement correct droite/gauche) pour entretenir volontairement "la confusion".
Ce ne sont pas les Françaises qui ont un taux de fécondité de 2,02 mais les femmes accouchant en France.
-Les femmes asiatiques (qui n'ont pas encore la nationalité française) mais vivant en France ont une fécondité de 2,7
-Les femmes Maghrébines de 3,4
-Les Turques de 3,7
-Les Africaines de 4,3

Si on ne prend que les femmes de nationalité française, on tombe à 1,8

Si on prend les femmes nées françaises (de parents français, quelle que soit leur origine) on passe à 1,7.

Ces données, viennent de la même source officielle mais les journalistes qui se sont " penchés sur les berceaux " n'ont voulu y voir que des petits français .... blonds comme sur les photos de leur reportage. Il n'y a qu'a regarder régulièrement les annonces d'état civil de vos communes pour avoir un simple aperçu au seul niveau des naissances "légales" sur notre territoire.

C'est vrai que comme le précisent les journalistes dans leurs rubriques le système français est plutôt incitatif:
* 123,92 €d'allocations mensuelles à partir du 2eme enfant
* et 282,7€ par mois dès le 3eme, avec toute la batterie d'allocations qui en découlent et que perçoivent les familles qui sont installées en France, parce que leurs enfants y sont nés. (territoire de la métropole mais aussi dans les départements et territoires d'outre mer).

Bien sur "on" n'a pas voulu publier ces chiffres au moment où toute l'Europe est en train de se découvrir les symptômes d'une catastrophe annoncée en matière d'immigration...

« Nous vous vaincrons (l’Europe) par le ventre de nos femmes » disait Boumediene en 1974 à l’ONU. « Avec 4,5,6 enfants et plus par femme dans nos familles nous vous submergeront»

Mohamed Sabaoui., à Roubaix. : On leur a dit « Vous n'avez pas voulu l'Algérie Française !! Eh bien vous aurez la France Algérienne .... ».

Mohamed Sabaoui, jeune sociologue de l'université catholique de Lille, d'origine algérienne, naturalisé français.

«Notre invasion pacifique au niveau européen n’est pas encore parvenue à son terme. Nous entendons agir dans tous les pays simultanément. Comme vous nous faites de plus en plus de place, il serait stupide de notre part de ne pas en profiter... Nous serons votre Cheval de Troie».
«Les Droits de l'homme dont vous vous réclamez, vous en êtes devenus les otages. Ainsi, par exemple, si vous deviez vous adresser à moi en Algérie, ou en Arabie Saoudite, comme je vous parle maintenant, vous seriez, dans le meilleur des cas, arrêtés sur-le-champ. Vous autres Français n'êtes pas en mesure d'imposer le respect à nos jeunes».

http://www.pointdebasculecanada.ca/show_article.php?idA=408&m=writeMsg

La France va constater cruellement un jour que ce que nous disions, ce n'était pas des paroles en l'air teintées de.....

Ces propos mettant des points sur les « i » quant à la réalité du sens de la démographie française n'ont pas pour but de jeter la pierre contre des populations dont les racines sont autres que les racines -multiples- de la France millénaire... Mais la réalité de ces chiffres pèsera « lourd » dans le vécu futur de l’identité nationale...

Une pierre dans le débat?

Portemont, le 15 novembre 2009

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir


 

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.