vendredi 24 novembre 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

Noël approche…

La grande « Soupe du Roi », celle du mercredi 20 décembre 2006, qui aura pour tous nos amis « valeur » de « Soupe du Roi » de Noël, approche…

Noël 2004.
La crèche apportée par Anne-Lys

En attendant, ne pas baisser les bras. Haut les cœurs ! Tous nos amis étaient là.
Paul qui passe avec autant de talent du manche de poële à la plume témoigne…

Paris, 19 heures sous la pluie.
Exceptionnellement le mardi 5 décembre 2006

« A la Soupe du Roi, nous connaissons une cinquantaine de parisiens qui sont ravis du réchauffement de la planète. Parfaitement ! Ce sont nos invités du mercredi. Le froid et la neige peuvent se faire attendre,ils ne se lamenteront pas et n'en arriveront que plus joyeux à notre rendez-vous à la fois nourrissant et convivial.

En attendant que le fricot chauffe, notre ami Olivier s'affaire à une distribution de vêtements. C'était voici seulement trois mois, une activité parfaitement marginale, mais c'est devenu un petit business qui marche bien. Notre amie Marie-Laure qui a impulsé l'affaire, ne se doutait pas du succès qu'allait connaître son initiative. Elle devrait monter une « start-up » car elle est sur une pente de 20% l'an de croissance au moins, ce qui risque de faire des jaloux dans l'industrie informatique, celles du prêt-à-manger allégé et de la navigation de plaisance réunies. Mais il y a un inconvénient, les essayages et les échanges perturbent le service de restauration et le cuisinier s'en alarme : « ça va refroidir !!! »…

Hier, il y avait soupe à l'oignon puis lentilles antillaises et militaires (ça déménage ) puis saucisses, et lentilles (encore !) au lard. Patricia , l'une de nos habituées s'en est plainte avec son accent de titi parisienne et sa voix flûtée à la Arletty . Je m'attends à ce quelle me lance : « des lentilles, des lentilles est c'que j'ai une gueule de lentilles » . Patricia est un petit monde de contraste. On ne la croirait jamais à la rue quand on voit sa vêture proprette et ses lunettes fines d'employée des postes, mais elle est tellement à l'aise avec ses compagnons d'infortune, elle les tutoie si naturellement qu'une certitude s'impose : elle est des leurs. Lorsqu'elle se fâche un peu, que son parler grimpe dans le suraigu, que son vocabulaire se dévergonde, alors arrive la fille de Madame Angot sinon la mère Angot elle-même.,tout magot mis à part.
La pluie nous a mis très en retard et nous sommes encore là à 22 heures, conteneurs vides (sauf celui des lentilles, allez savoir pourquoi ) et café avalé brûlant. Allez, les attardés, on se quitte.

Mais où sont les autres, nous ne sommes plus qu'une poignée ? Il ont disparus un par un aspirés par la nuit, sans bruits, à l'anglaise, pour ne pas nous déranger, cela va sans dire.

A mercredi 20 prochain, nous aurons un festin de Noël ! »

Paul T., le 7 décembre 2006

 

Vous pouvez adresser des chèques à l'adresse suivante : " Association Nos Seigneurs les Pauvres et les Malades ", 15 avenue de la gare 78690 LES ESSARTS LE ROI ; pour un virement, les coordonnées sont les suivantes : CRCA LES ESSARTS LE ROI , Banque 18206, guichet 00089, n° de compte 509 445 4 001 , n° IBAN FR76 1820 6000 8950 9445 5400 182, BIC AGRIFRPP882.

" Nos Seigneurs les Pauvres et les Malades " vous remercient chaleureusement.

 

Le 9 décembre 2006

Transmettre un ami
Imprimer
Réagir

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.