vendredi 24 novembre 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

GLR 2006 : L’été frappe à vos fenêtres…

Si certains sont pris d’une crise existentielle pour affronter le soleil, la plage et le sable chaud, nous avons pensé à vous : La session annuelle du Groupe de Liaison Royaliste est fin prête !

La Tour de Buis.

Elle se tiendra du 28 juillet 17 heures, au lundi 31 juillet 14 heures…

En ce début d’année 2006, les royalistes auront été émus et édifiés par la présence du Comte de Paris et du duc de Vendôme, ensemble.

Il est des actes qui pèsent plus que d’autres… et plus que bien des paroles !

Monseigneur le Comte de Paris, Chef de la Maison de France et Monseigneur le prince Jean, Duc de Vendôme sur le parvis de l'église Saint-Germain l'Auxerrois le 21 janvier 2006.

Merci à nos princes du fond du cœur.

La prochaine session d’été du GLR, sous la bannière des Manants du Roi, sera bien peu face à ce témoignage… Nous vous la proposons donc modestement, conscients qu’elle contribue, peut-être, pour une toute petite part, à tisser les liens parfois quelques peu emmêlés qui unissent les royalistes.

Aussi est-ce avec obstination que nous poursuivons notre route. Quelles que soient les bonnes intentions des uns et des autres, une évidence s’impose à nous : Nous ne réussirons pas seuls !

Autour de quelle table peuvent s’exprimer des représentants de l’Action Française, de l’Alliance Royale, de la Nouvelle Action Royaliste, de la Restauration Nationale ou nos amis de la Compagnie d’Artagnan et Planchet ?

Le GLR 2004

Cette année, nous vous invitons dans le pays viennois, non loin de Montseveroux, en mémoire de St Sévère, nous dit la chronique, prêtre indien du Ve siècle. Peut-être en saurons-nous plus sur ce mystérieux évangélisateur venu d’Orient… mais nous y travaillerons surtout, en préparation des échéances 2007, sur les institutions de la France.

Après le communautarisme (2003), le monde et la France tels qu’ils changent (2004), que faire des « non » après le referendum (2005), nous nous retrouverons donc autour du thème :

Sixième République ou Monarchie ? :
Les royalistes dans le débat institutionnel !

Et grande est la réputation de tous nos amis, dans le travail, mais aussi autour de la table… Toujours dans la bonne humeur et la courtoisie !

Le programme qui vous sera présenté sous peu est à la hauteur de nos espérances. Et les amis qui ont répondu présent ne vous décevront pas. Quelques philosophes de talent seront des nôtres mais aussi des députés français au Parlement européen… les « vieux piliers » du royalisme ne feront pas défaut et vous aurez quelques bonnes surprises…

Pour vous mettre l’eau à la bouche et l’esprit en ébullition, souvenez-vous de notre session « 2004 » :

Pierre Pujo de l'Action Française

 

Pierre Lafarge, des étudiants du Centre Royaliste d’Action Française et Pierre Pujo

 

Yves-Marie Adeline, président de l'Alliance Royale

 

François-Marin Fleutot, de la Compagnie d'Artagnan et Planchet

 

André Clert de la Charte de Fontevrault

 

Fabrice Hadjadj de la revue « Les Provinciales »

 

Le général Pichot Duclos représentant la Restauration Nationale

 

Le GLR 2004...

Faut-il enfoncer le clou avec la session 2005 ?

Perceval lisant la lettre d’encouragement du chef de la Maison de France.


Lettre de Monseigneur le Comte de Paris :

A Monsieur Olivier Perceval,

Cher Ami,

Dans le Nouveau Testament il est écrit :
« Il y a plusieurs demeures dans la maison du père… »
Chez les Royalistes il existe plusieurs « chapelles », toutes sont nécessaires et vivantes tant qu’elles se réfèrent au même principe incarné, légitime, seul ciment unificateur permettant de construire un avenir commun, acceptable par tous et où chacun puisse se reconnaître et s’identifier.
Continuez à œuvrer dans ce sens et saluez de ma part tous les participants à votre prochaine réunion.

Très chaleureusement,


 

Portemont est déjà aux fourneaux !

 

Le « Candidat » Jean-Philippe Chauvin rêvant à la prochaine campagne…
Pia, de l’Alliance Royale et son sourire toujours de la partie
Le « Professeur es- complot » Michel Michel concentré sur la prochaine stratégie !

Hildegarde, sœur jumelle de Blandine, grande organisatrice peut encore une fois être satisfaite : Pari tenu !

Perceval : Le premier qui crie Vive la république, je le …

 

Sage à table… Pour combien de temps ?

 

Le « Docteur » de nos sessions : « Il serait temps de vous mettre à l’eau ! »

 

Il ne faut pas le répéter deux fois à Perceval et Portemont !

 

Jean-Philippe Chauvin : Moi je n’ai pas peur de prendre un bouillon !

 

Parole de Charlotte Corday : Mon T chirte n’est pas à vendre !

 

L’ami Pierre Pujo expliquant l’empirisme organisateur ? Pas du tout !
Pierre en maître de chœur pour nous faire chanter : Le grand métinge…

 

« Charlotte Corday » de sa puissante voix, nous rappelle que sa « mamelle est française »

 

« L’homme de l’ombre » François-Marin !

 

Vous voulez vraiment savoir pourquoi ?

Et bien Rendez-vous
à la session de 2006 !

 

Mais qu’est ce je suis venu faire dans cette galère ?

POUR VOUS INSCRIRE :

 

Groupe de Liaison Royaliste

6e SESSION D’ETE DU VENDREDI 28 JUILLET A 17 H AU LUNDI 31 JUILLET A 14 H

Le Groupe de Liaison Royaliste, fidèle à sa tradition de « feu follet » n’étant ni un mouvement, une structure ou un parti, profite de son exceptionnelle situation pour inviter chaque été ceux qui n’ont guère l’occasion de se rencontrer durant l’année : Ceux qui n’appartiennent à aucun groupement et ceux qui, militants actifs, trouvent là l’opportunité de rencontrer « les autres ». Ils oeuvrent, du moins le proclament-ils et nous prenons résolument le parti de les croire, pour le retour du roi. Tous sont donc nos amis de cœur ou de raison parce que réunis par une même espérance.

Savoir nous retrouver pour le bien commun, c’est le pari que fait le GLR depuis de nombreuses années, sous la bannière des manants du roi depuis trois ans : Une bannière rappelant qu’un courtisan sommeille en chacun de nous mais qu’un manant est là aussi pour l’ennoblir.

Nous voulons d’abord faire aimer la monarchie comme nous le conseillait Bernanos. C’est une voie difficile, semée d’embûches, tant nous sommes habitués après plus de deux siècles de République à une logique partisane par essence exclusive !

Cette année la session nous réunira autour d’un thème qui sera :

Sixième République ou Monarchie ? :
Les royalistes dans le débat institutionnel !

Nous invitons, comme chaque année, les responsables des différents mouvements royalistes. Le programme définitif vous sera adressé ultérieurement.

 

Transmettre un ami
Imprimer
Réagir

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.