lundi 26 juin 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

 

 

 

 

 

Chiche ! T’es pas cap !

C’était le bon temps des récréations dans la cour des écoles.
Publiques ou privées, les cours de récréations étaient le lieu magique où les garnements que nous étions, lançaient tous les défis…
Notre ami Jean-Baptiste, de Montpellier, n’use plus ses culottes sous les préaux des écoles.
Ils les use sur les bancs de nos universités… Mais Jean-Baptiste est attentif à la folle époque que nous vivons et il vous lance un vrai défi. Nous vous le lançons avec lui :
Chiche ! Etes-vous cap de voter Oui en vous appuyant sur un tel argumentaire ?

Voici vingt raisons de voter oui au référendum sur la Constitution le 29 mai prochain.

1 ) Parce que selon Jean-François Copé : "La Constitution n'apporte que du plus. Elle n'a pas de défaut." Une telle perfection étant rare, il faudrait être bien sot pour s'en priver.

2) Parce que si le non l'emportait, d'après Dominique de Villepin : "Du jour au lendemain, la France rapetisserait", ce qui serait effectivement ballot.

3) Parce que, toujours selon l'ébouriffant Villepin, si le non l'emportait : la France serait alors assise "sur un strapontin au fond de la classe", ce qui ne serait pas très confortable.

4) Parce que comme Jacques Chirac l'a déclaré au Salon de l'agriculture, voter non est "une connerie".

5) Parce qu'un oui qui rassemble François Hollande, Nicolas Sarkozy, François Bayrou, Martine Aubry, Daniel Cohn-Bendit, Alain Madelin, Elisabeth Guigou, Valery Giscard d'Estaing, Lionel Jospin, Edouard Balladur ou Jack Lang ne peut pas être tout à fait mauvais.

6) Parce que, comme le souligne Dominique Voynet, les partisans du non sont "nationalistes, populistes et singulièrement conservateurs et réactionnaires".

7) Parce que si la France vote non, Jack Lang nous a averti que "nous serons privés de Jeux Olympiques".

8) Parce que de grands esprits comme Emmanuelle Béart, Christian Karembeu, Vincent Delerm, Frédéric Beigbeder, Philippe Sollers et BHL appellent à voter oui.

9) Parce que si la France vote non, elle n'aurait plus selon Michel Rocard "d'alliés en Europe".

10) Parce qu'un oui qui réussit à concilier le patron du Medef et celui de la CGT n'est pas rien !

11) Parce que, nous dit-on, grâce à la Constitution, l'Europe sera indépendante des Etats-Unis qui appuient cette même Constitution…

12) Parce que même en cas de victoire du non, Jacques Chirac restera à l'Elysée.

13) Parce qu'une victoire du non décapiterait la direction du PS, ce qui ne serait pas gentil pour Hollande, DSK, Aubry, Lang et toutes les autres riantes silhouettes de la rue de Solférino.

14) Parce que, selon Alain Minc, partisan du oui et antigaulliste de toujours, la victoire du non signerait "la défaite absolue du gaullisme".

15) Parce que la grande majorité des médias sont favorables au oui.

16) Parce avec la victoire du oui, la paix et la prospérité seront assurées en Europe.

17) Parce que, d'après des responsables du PS favorables au oui, Jean Jaurès aurait voté en faveur de la Constitution.

18) Parce que, d'après des responsables UMP favorables au oui, de Gaulle aurait voté en faveur de la Constitution.

19) Parce que si le non l'emportait, Nicolas Sarkozy annonce que la France connaîtrait "un séisme", ce qui peut être dangereux.

20) Parce que, comme le souligne Jack Lang, "Les tenants du non, de l'extrême droite à l'extrême gauche, ont instillé dans les cerveaux le poison du mensonge".

Christian Authier

Article paru dans l'édition du Vendredi 22 Avril 2005 du jounal L'opinion indépendante, www.lopinion.com

Et la liste des morts que les pantins -qui font l’opinion- font voter « Oui » est longue. Nous avons même entendu un « Jésuite » assurer que le Très Saint Père Jean-Paul II aurait voté Oui !

Un grand merci à notre ami Jean-Baptiste et à sa sagacité…

Portemont, le 7 mai 2005.

Transmettre un ami
Imprimer

Réagir

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.