lundi 24 avril 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

 

 

 

 

 

Allons jusqu’au bout de nos raisonnements…

Les résultats estimés du « Non » mettent un peu de baume sur les blessures que subissent nos compatriotes. Nous sommes nombreux à nous mobiliser pour que les Françaises et les Français prennent conscience des dangers qui guettent notre pays.

Tout n’est pas gagné et rien n’est encore définitivement perdu !

Mais ne nous leurrons pas. Si le « Non » gagne, il n’y aura pas coup de baguette magique. Nous assisterons à de grands numéros. Les marchandages les plus troubles et les plus pervers se dessinent déjà dans les couloirs.
Il vous reste et il nous reste encore suffisamment de jours pour prendre toute la mesure du « Non » que nous voulons exprimer, ensemble.

Il faut que ce « Non » soit aussi un « Oui » retentissant. Un « Oui » pour la France !
Un « Oui » pour la France ne peut-être qu’un « Oui » chaleureux pour les Françaises et les Français. Tous les Français de cœur.
Il faudra affirmer haut et fort qu’il n’y a plus de place pour les politiciens de tous bords et tout particulièrement pour ceux qui font de la France leur fonds de commerce. Ils sont nombreux et pas toujours dans le camp que l’on pourrait croire…

Si notre « Non » doit être un « Non » contre tous les abandons de souveraineté qui font de nous tous un peuple asservi, nous devons aussi dire « Oui » à la fin de tous les mensonges.
Il nous faut redécouvrir les conditions et les institutions qui seules permettent la véritable et la juste expression de notre souveraineté.

Il faudra ne pas avoir peur. Il suffira de renouer avec notre Histoire.

La Maison de France en est la gardienne.

Portemont, le 6 avril 2005.

Transmettre un ami
Imprimer

Réagir

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.