vendredi 22 septembre 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

 

 

 

 

 

Le poids des réalités…

Souvenez-vous des applaudissements d’une grande partie de la classe politicienne française lors de l’arrivée de José Luis Rodriguez Zapatero au pouvoir en Espagne.

Ah ! L’Espagne entrait véritablement dans l’Europe…
L’avenir s’annonçait radieux, et une fois encore les sots rayaient les Pyrénées d’un trait de plume. Ces mêmes sots ont fait silence au début de l’été quand le gouvernement espagnol a choisi les étatsuniens plutôt que la France dans le programme du futur sous-marin espagnol « S 80 ». Les Espagnols avaient déjà choisi ces mêmes étatsuniens pour un projet de bâtiments de surface…

La déception française a été grande. Une coopération prometteuse s’était pourtant engagée dans le cadre du programme « Scorprène ». Michèle Alliot-Marie, notre ministre de la Défense comptait beaucoup sur les Espagnols et envisageait même un « EADS naval » avec les Espagnols.

Mais il est vrai que nous avons quelques habitudes. Il ne faut pas remonter trop loin dans le temps pour vous rappeler le choix polonais dans le domaine de l’aviation militaire : Des « chasseurs » bien « made in U.S »…

Léon Areva, le 22 septembre 2005.

Transmettre un ami
Imprimer

Réagir

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.