dimanche 17 décembre 2017

Nous contacter


Effectuer
une recherche
sur le site :


Pour recevoir
la Lettre
des Manants du Roi, j'inscris mon
adresse courriel :

 

 

De la liberté…

En ce début d’année, les vœux de « Bonne santé » n’auront pas de prix…
Pour 47 millions de citoyens du Bushland tout particulièrement… Michel de Poncins, non sans raison, fustigeait le monopole de la Sécu dans notre précédent article… Mais…

Le nombre de citoyens des Etats-Unis qui ne possèdent plus d’assurance médicale connaît une augmentation sans précédent. Il atteint 47 millions, soit un sixième de la population.

Depuis le bel an 2000, les primes d’assurance « santé » ont progressé de 73% dans le Bushland. C’est peut-être là le vrai « bogue »…

Le coût moyen pour les familles, de ces primes, est aujourd’hui de 10 880 dollars par an…

Et chaque année, près de 425 000 personnes sont contraintes de se déclarer en faillite personnelle…

On comprend mieux pourquoi le thème de la pauvreté et de l’exclusion sera en première ligne lors de la campagne présidentielle de 2008.

Et tous les indicateurs vont l’alimenter : « Les baisses d’impôts des dernières années ont profité de manière disproportionnée aux plus aisés ». Ainsi s’exprime le « Center on Budget and Policy Priorities » qui précise que « les 0,2% de ménages dont les revenus annuels sont supérieurs à 1 million de dollars économiseront en moyenne 112.000 dollars » alors les classes moyennes n’économiseront que 750 dollars. Ce sont là des chiffres de spécialistes, mais il convient de les rapprocher du mécontentement de 48% des américains dont le revenu se situe entre 40.000 et 75.000 dollars. Ils jugent que les conditions économiques se sont dégradées depuis l’élection de 2001.

Le fait qu’il n’y ait que 4,5% de chômeurs ne réconforte pas les classes moyennes. Elles assistent à la progression des inégalités avec crainte.

La juste voie reste à inventer…

Portemont, le 3 janvier 2007

Transmettre à un ami
Imprimer
Réagir

 

 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.