Lundi 01 Mai 2017
Politique en France
|
Politique à l'Etranger | Moeurs Economiques | Nos Provinces | Quelle Société ! | Ecologie

 

La France deviendrait-elle insupportable ?

Le fossé se creuse entre le pays réel et le pays légal.
Le pays réel nous le respirons, nous l’entendons aux quatre coins de notre hexagone qui en compte des milles et des cents…

Lire la suite...


Nous rêvons de les raser, d’autres rêvent de les sauver et sont en passe de réussir…

Est-ce une histoire de fou ?
Le plus grand HLM du monde est réhabilité par les Romains !

Par chance, le bel article d’Ariel F. Dumont est paru dans La Tribune du 28 octobre 2005… Imaginez un tel article « au cœur » des émeutes dans nos banlieues…
C’est l’histoire d’un HLM long de 1 kilomètre, conçu dans les années 70 du siècle passé, dans la banlieue romaine. Ce défi à l’entendement porte le nom de « Corviale »…

Lire la suite...


Un homme voyait clair en 1916, aujourd’hui il est Bienheureux…

Lire peut être une grâce. En 1916, le Père Charles de Foucauld répondait à Hervé Bazin.
Il est urgent de nous remettre tous à lire…

Par-delà le Temps, nous devons tirer les leçons d’une si puissante réflexion, faîte dans l’amour de son prochain. Seuls les sots obtus ne voudront pas entendre le mot « race » dans sons sens antique, qui n’ a rien de « racial ».
Pied de nez du temps écoulé, le Père Charles de Foucauld voyait une belle mission pour les cadets de France : faire aimer la France dans les territoires africains de la mère patrie, y rendre les âmes françaises…

Lire la suite...


Les écouteurs dans les oreilles qu’écoutent-ils comme « petite musique de nuit » ?

… la casquette vissée de travers sur la tête ou la capuche cachant le regard…

Vous vous contenterez des paroles. Elles ont reçu l’approbation de la « bien-pensance » qui aujourd’hui se désole.

 

Certains de nos amis ne se priveront pas de dire qu’ils se sont pourtant bien battus pour faire interdire de tels propos ou les faire condamner… Nous les saluons. Au nom du « politiquement correct », de la création artistique, de la « beauté » de la langue et de toutes les lâchetés qui occupent la classe politique, les médias et parfois la « Justice » ont préféré baisser la tête et se boucher les oreilles…
Un ami nous fait parvenir la recension de quelques extraits de « textes » à la mode. Travail d’Alain Sanders. Et ce ne sont que quelques extraits. Nous les remercions...

Lire la suite...


Comme toujours, la voix de « France Catholique » est une voix posée...

Notre ami Gérard Leclerc la fait entendre… dans le brasier des banlieues.

« Ajoutons que toute appréciation univoque, et plus encore simpliste ou manichéenne de la situation contribue à rendre plus insolubles des problèmes extrêmement ardus. Ceux qui prétendent disposer de solutions complètes ou définitives aux maux dont nous souffrons, sont des imposteurs...

Lire la suite...


La Presse est pétrie de bonnes intentions…

Et nous chante le doux refrain de la nation !
Nous vous l’avons déjà dit : Nous devons remercier Monsieur Sarkozy.
Certes il est aisé de clamer qu’un homme d’Etat doit maîtriser son langage et ce d’autant plus quand il vise la plus haute marche… mais parfois un homme d’Etat doit mettre les mains dans le cambouis. Et depuis les propos que vous connaissez, portés par un bien triste arc électrique, tous les politiciens, gouvernants, et hommes de médias plongent la tête sous le capot et mettent les mains dans le cambouis. Et que découvrent-ils ? la France, une nation !
Et c’est à qui mieux mieux de rivaliser en se gargarisant des anciens mots tabous…

Lire la suite...


 

Un pavé d’or dans la mare !

Le regard que certains « économistes » portent sur notre société est passionnant.
Paul Fabra, dans sa chronique du vendredi 4 novembre 2005 dans le quotidien « Les Echos », a porté un regard d’aigle !
Afin de l’aiguiser il a porté ses yeux sur l’Espagne, cette même Espagne qui nous arrache des Oh ! et de Ah !, quand ce n’est pas des Grrrr !…
Paul Fava s’en tient à un regard d’économiste et rien d’autre...

Lire la suite...


Les autruches creusent leurs trous et crient « Au feu ! Sauvons la République ! »…

 

Nous avons fait silence tous ces jours derniers. Dans la tristesse et afin de ne pas nous répéter.

La France est aujourd’hui tel un pélican qui se ferait dévorer par ses petits.
Modestement, nous reprenons la parole et notre souci premier est de vous rafraîchir la mémoire, de nous rafraîchir la mémoire afin de ne pas hurler avec les loups au pelage mité...

Lire la suite...


Scènes de cannibalisme au quotidien…et au futur !

Alors que la France du pays réel regarde, hébétée, la France qui brûle, nos grands cannibales s’en donne à cœur joie !
Nous ne prétendons pas écrire un scénario -fiction tant les réalités demandent réflexion…
Nous n’avons pas aperçu l’ombre de la silhouette furtive cachant sous son imperméable un affriolant « ticheurte » - made in china – imprimé d’un « Vive Villepin » et de son image sortant des eaux tel un sauveur de tsunami… L’ombre de la silhouette a semblé, à certains, craquer une allumette…

Lire la suite...


Il nous faudrait trop de pages pour énumérer toutes les trahisons…

Tout ce qui défile devant nos yeux en est le fruit.
A tout seigneur tout honneur. Les clercs nous ont trahi, il y a déjà bien longtemps. Pas tous me répondrez-vous avec raison. Nous nous épargnerons de parler des évêques de France.
Les « politiques » ? Depuis quand la France est-elle aussi démunie en « politiques » ? Nous parlons ici des hommes...

Lire la suite...


 

Pédophilie et lolitas, complicité passive ?

Avec bonheur, dans le dernier magazine de la Caisse d’allocations familiales (n° d’octobre 2005), je découvre un article intitulé « Tu n’es pas encore ado ! » :
« Votre fille de neuf ans réclame un string comme ses copines»…

Lire la suite...


A méditer !

En 1833, Frédéric Ozanam fonde la société de St Vincent de Paul avec cinq camarades. Ils ont vingt ans ! En 1945 (au sortir de la guerre !) la moyenne d’âge de leurs héritiers dans une commune d’Ile-de-France, où l’on vient de fêter le soixantième anniversaire de la création d’une nouvelle section, est encore de 24 ans ! En 2005, la moyenne des bénévoles de la même société est de 65 ans ! Que s’est-il donc passé en soixante ans pour que notre jeunesse ne se sente plus concernée ?

Lire la suite...


« Mieux vaut en rire qu'en pleurer… »

Et si la bonne humeur était l’arme suprême pour changer le triste cours des choses…
Nous relayons avec plaisir la « chaîne royale ».


Sur un site Internet politiquement incorrect, nous avons trouvé ces quelques nouvelles qui reflètent ce que sera probablement notre société en 2033 si une réaction salutaire n'a pas lieu d'ici là...

Lire la suite...


Nos bourses se sont aplaties, mais nos poubelles ont pris de l’embonpoint…

En trente ans, le volume de nos ordures ménagères a été multiplié par cinq !
Les plus optimistes y verront un signe d’opulence grandissante…

Les gens raisonnables devraient s’en inquiéter.
Nelly Olin, notre ministre de l’Ecologie, a lancé le lundi 10 octobre, une vaste campagne de « sensibilisation », à laquelle participe l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Aderne).
Il va nous falloir réduire nos déchets, sans pour autant regonfler nos bourses...

Lire la suite...


Nous insistons ! Ne soyons pas paranoïaques…

Le retour aux pigeons voyageurs, aux signaux de fumée et aux encres sympathiques nous guettent. Anne Lys veille et nous transmet des nouvelles qui raviront Manfred.
A lire et à méditer...

Lire la suite...


Ne pas sombrer dans la parano… Mais tout de même…

On n’arrête pas le progrès. Manfred veille et son dernier message nous incite à regarder nos imprimantes d’un drôle d’œil…
Applaudissons Marc Rees, pour cet article paru sur Yahoo Actualités !...

Lire la suite...


Prendre à bras le corps toute notre mémoire et la serrer bien fort sur notre cœur…

C’est la rentrée… Nous allons avoir à faire face à bien des assauts. Nos politiciens s’arrachent encore les lambeaux du pouvoir qui subsiste et ne manquent pas de tenter de nous jeter dans de faux combats pour leur seul profit.

Afin de ne pas nous tromper de cible, nous laissons la parole à Chérif Lounes...

Lire la suite...



De l’homme laid…ou de l’asservissement de l’homme par la liberté !

Plus que jamais nous devons nous méfier de la Liberté. Ce mot, à lui tout seul, est devenu l’emballage privilégié de nos asservissements. La liberté de penser, la liberté sexuelle, la liberté de tuer les plus faibles et maintenant le « combat libre ».
L’enfer est toujours pavé de bonnes intentions. Notre ami et frère d’armes David Gattegno tire flêches et sabre contre ce qui se voudrait une nouvelle « discipline »…

Lire la suite...


Envoyez les couleurs !

Des bonnes nouvelles : Nous venons de vendre 6 sous-marins à l’Inde ainsi que 43 Airbus A 320. Et ce n’est pas fini…
Le groupe étasuniens Fed Ex (messagerie) a même commandé 6 airbus A300-600. N’oublions pas le Grec « Aegean Airlines » qui passe commande de 8 Airbus A 320…
Mais revenons sur nos sous-marins. Nous avions fort à faire contre l’Allemand HDW uni à Thyssen. Un crack.
Le succès...

Lire la suite...


Provocation : Un ministre de l’Education nationale visite une école… privée sous contrat !

Le 8 septembre, Gille de Robien, sur radio Notre-Dame, déclare que l’enseignement privé catholique n’est pas un « refuge, mais permet d’exercer un choix » : « Ce choix est une liberté de plus ». Précédemment, le ministre avait rendu visite à un collège privé dans le Maine et Loire. C’était une première !

L’UNSA – Education dénonce une « provocation ». La FNEC – FO rappelle que l’école privée « n’est pas l’école de la République ».

Lire la suite...


Nos malades à Lourdes…

La fête du quinze août 2005.
Regards sur notre société et notre avenir…
Rien ne vaut cette immersion dans le monde de la souffrance et de l’espérance.

Venu des quatre coins de France, le Pèlerinage national réunit hospitaliers et malades pendant plusieurs jours. Tous, nous nous sommes retrouvés sur des quais de gare, perturbant le trafic quotidien de la SNCF. La joie se lisait déjà dans les yeux de nos malades. Joie partagée avec les familles qui ne pouvaient accompagner leurs malades et dont certaines s’occupent toute l’année avec son cortège de joies et de peines et parfois de désespoir...

Lire la suite...


« D'Hippocrate au bon Samaritain »

« Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément »

Extrait d'une nouvelle rédaction du serment d'Hippocrate proposé par le Professeur Bernard Hoerni, publié dans le Bulletin du Conseil national de l'Ordre n° 96, volume 10, page 12. Juin 2002

Mes propos ne sont pas de porter un jugement sur cet extrait du serment d'Hippocrate, serment qui nous lie tous, et qui aujourd'hui est hélas devenu un serment à la carte...

Lire la suite...


« Nos Seigneurs les Malades »

Nos seigneurs, dans l’acceptation la plus forte qu’il soit… Ils sont aussi nos maîtres.
La mesure pouvait être prise lors de notre pèlerinage à Lourdes le 15 août 2005.

Du pèlerinage lui-même, nous en dépeindrons nos impressions par ailleurs.
Mais nous tenons aujourd’hui à vous faire partager toute la richesse d’une mémoire millénaire.
Elle nous fait remonter à Hippocrate qui apprit la médecine sacerdotale de son père Héraclide.
Le Serment qui porte son nom nous annonce la parabole évangélique du Bon Samaritain...

Hippocrate par Lastman Pieter (1583-1633). Lille, musée des Beaux-Arts.

Lire la suite...


C’est partout la rentrée, mais…

Comme il se doit les écoles de la planète attendent leurs écoliers.
Des deux côtés de l’Atlantique, les soucis ne sont pas les mêmes.
D’un côté, Coca-Cola et son concurrent PepsiCo vont veiller à restreindre leurs ventes de sodas dans les distributeurs de boissons qui trônent fièrement dans les écoles du Bushland.

Il a fallu des années de pression de l’opinion publique pour que l’ « American Beverage Association » annonce qu’elle interdirait la vente de sodas dans les collèges étatsuniens afin de lutter contre l’obésité...

Lire la suite...


Nous n’avons pas de pétrole, mais avons-nous encore des idées ?

Etrange paysage que la France estivale. Une extraordinaire mosaïque de fêtes, de festivals ou de « rencontres ».
Du nord au sud, de l’est à l’ouest, la France a vécu au rythme de ses fêtes. Le meilleur a côtoyé, comme toujours le pire…
Le plus petit village pittoresque ou défiguré, se doit depuis de nombreuses années d’avoir sa fête, si ce n’est son festival...

Lire la suite...


Bonne rentrée à tous !

 

Nous pensons tout d’abord aux tous petits qui vont découvrir pour la première fois l’école. A ceux, un peu plus grands qui fourbissent leurs cartables. Et nous pensons aussi, aux plus grands et à vous tous…

Lire la suite...


« Le massacre des Innocents »

Prémonitoire. Nous étions quelques privilégiés à entendre notre ami Fabrice Hadjadj nous lire, en confidence, son prochain recueil de poésies.
Nous étions bercés par la sérénité des lieux et portés par la gravité des mots qui s’incrustaient dans nos cœurs. Dans les « camps » du Groupe de Liaison Royaliste et des Manants du Roi, gravité, joie et affection sont souvent mêlées. Mais cette année…
Fabrice nous lisait ses textes que vous découvrirez sous peu, « Le soldat », « La mère et sa fille » et d’autres encore regroupés sous le titre annonciateur : « Le massacre des Innocents ».
Pressentait-il ?...

Lire la suite...


La mort de l’espérance…

Un homme a mis fin à sa vie. Ce n’est pas un acte facile et cet homme n’était pas un lâche.

Une voix du pays s’élève tristement pour nous parler de Gaston.
« …Et justement, Gaston, il croyait que c’était le Bessan d’avant ».
La petite cité de Bessan dans l’Hérault a une belle histoire. Elle peut se vanter d’avoir été un oppidum ibère, un comptoir grec et dès l’an 1000 était un castrum, village fortifié…

Lire la suite...


Le crépuscule des pitres…

Exit les jeux !
Regardons la vérité en face : Nous avons une chance extraordinaire. Nous avons sept ans pour nous ressaisir, pour nous réunir et pour gagner…
Rien n’aurait été pire que d’avoir les Jeux de 2012 à Paris. Ne chipotons pas sur les investissements, les emplois vrais ou factices, les nuisances et tout l’habituel cortège des « affaires » qui se seraient greffées…

Lire la suite...


Sommes nous vraiment gagnants ?

La lutte fut longue et âpre. Nous avions de bons alliés… Un bon allié ce n’est pas nécessairement un ami. C’est avant tout quelqu’un qui partage avec vous les mêmes adversaires voire ennemis. Ce n’est déjà pas si mal…

Lire la suite...


 

Quand Neuilly parle au peuple...

Les qualités des Gens du Nord ont été maintes fois mises en valeur par Jacques Brel et bien d’autres…
Notre ami Franz en est un vivant exemple témoignant d’une finesse d’analyse que nous ne pouvons qu’applaudir...

Lire la suite...


Le temps des états généraux !

Le malaise couve depuis longtemps. Tout le monde les loue, elles font partie du paysage de bien des détresses. Leur profession est pour la grande majorité d’entre elles, bien plus qu’une profession. C’est une vocation.
Les infirmières libérales se sont réunies jeudi 23 juin à Paris, pour des états généraux...

Lire la suite...


Jamais, sous notre rubrique « Quelle société », le Cœur du problème n’a été aussi clairement abordé…

Nous mettons en ligne la lettre de Philippe Baslé, lettre adressée au Président de la République Française, le 18 juin 2005.
Nous le remercions chaleureusement de nous y avoir autorisé et qu’il veuille bien être assuré de toute notre reconnaissance et gratitude. La rigueur de cette correspondance ne vous échappera pas…

Lire la suite...


Quand Dame Nature fait des siennes…
Ou des souris et des hommes…

Acte I

Il y a celles et ceux qui les aiment et il y en a qui ne les aiment pas !
Il paraît que Louis XIV pouvait en manger un cent !
A Pézenas, il y a déjà quelque 4 ou 5 ans, S.A.R le prince Jean Duc de Vendôme les a beaucoup aimé…
L’huître et nous, c’est une vieille histoire. Déjà, au IV ème siècle les Romains importaient la fameuse Gravette (ostrea-edulis), huître plate « sauvage » qui régnait en maîtresse dans le Bassin d’Arcachon…

Lire la suite...



Il est l’auteur de « L’impolitiquement correct »

Derrière l’ancien Professeur à l'Université de Paris VII - Denis Diderot et le conseiller en politique et stratégie d'entreprise, se cache un esprit libre et décapant.
Ce n’est pas par provocation qu’il a placé sa lettre sous le regard perçant de Talleyrand qui nous rappelle que :
« Quand c'est urgent, il est déjà trop tard !»
Dans sa lettre mensuelle « Humeurs stratégiques », Romain Jacoud ne manque jamais de mettre le doigt là où ça fait mal…
La « Lettre » du mois de juillet mérite la plus grande attention...

Lire la suite...


« Arriba España » !

Ils ne se sont pas bousculés pour aller aux urnes. Ils ont pu même déclarer, pour la plupart qu’ils n’avaient pas lu le traité Constitutionnel… Et l’on connaît la suite.
On nous a rebattu les oreilles que les Espagnols avaient ouvert la Voie…
Ils l’ont en effet ouverte, le samedi 18 juin 2005, à Madrid !...

Lire la suite...


L’avenir n’appartient pas au « Non » !

Ne soyez pas surpris par notre propos…
Vous connaissez l’engagement qui a été le notre pour le « Non » du 29 mai 2005.
Et après< ?
Il est urgent de réunir toutes les bonnes volontés pour que se dessine un grand projet.
Un grand projet pour la France et donc pour vous et nous...

Lire la suite...


En connaissez-vous un plus provocateur que lui ?

Il a fait une belle communication. Une communication claire et sincère. Il ne nous prend pas en traître…
Heureusement que la France ringarde, la France rance, si chère à Monsieur Sollers, la France rurale, craintive et disons le sans détour la France arriérée n’a pas eu connaissance de cette communication...

Lire la suite...


Il faudrait un ou une volontaire…

Nous avons le cœur bien accroché. Il fallait bien cela pour entendre sans ciller, Monsieur Chirac clamer sans fausse note : « Le bonheur de la nation tout entière ».
C’est ainsi que le fossoyeur de la nation nous a annoncé la libération de Mademoiselle Florence Aubenas et de Monsieur Hussein Hanoun...

Lire la suite...


Quand Dame Nature fait des siennes…
Ou des souris et des hommes…

Il y a celles et ceux qui les aiment et il y en a qui ne les aiment pas !
Il paraît que Louis XIV pouvait en manger un cent !
A Pézenas, il y a déjà quelque 4 ou 5 ans, S.A.R le prince Jean Duc de Vendôme les a beaucoup aimé…

Lire la suite...


Je tourne mes pensées vers Albert Camus…

Ne disait-il pas préférer une injustice plutôt que d’abandonner sa Mère ?
Il parlait de sa terre, de sa petite patrie algérienne.
Parfois des choix sont durs. Dimanche 5 juin a posé la première pierre du fragile édifice que nous devons reconstruire. Il y a bien eu des petits cailloux, de-ci de là…

Lire la suite...


Staline, le Retour !

Faute de pouvoir rayer d’un trait le peuple, le peuple rétrograde, le peuple attaché à sa glèbe, à son atelier, à son usine, il est toujours possible d’excommunier les mauvais pasteurs…
La dernière réunion des caciques du parti socialiste a donc proprement et sans bavure mis Laurent Fabius et ses lieutenants à la porte des cadres du parti.
Nous tenons, à l’annonce d’une telle nouvelle, à vous rassurer : Tout cela c’est passé fort démocratiquement.
Nous insistons :

dé-mo-cra-ti-que-ment !...

Lire la suite...


L’autre pays des fromages !

Nos camemberts, nos époisses, nos chaources, nos reblochons, nos munsters, nos valençays, nos « Pont-l’Evêque » et tous nos picodons, sans oublier nos bons brebis de montagne, nos tommes et j’en passe… font la tête !
Nous sommes battus par les goudas et les edams…

Lire la suite...


Bonne fête à toutes les Mamans !

Aujourd’hui est un très beau jour.

Tout d’abord, nous n’oublions pas que le joli mois de mai est le mois de Marie, notre Maman du Ciel.

Et nous embrasserons tous très fort nos Mamans qui nous ont transmis la vie sur terre...

Lire la suite...


Avec lui nous avons respiré les landes bretonnes et l’air iodé de l’Etang de Thau… Il nous fait humer une Autre Europe !

Nous avons fait bombance de moules et nos gosiers asséchés se sont désaltérés avec le bon vin d’Abel, de Pomerol, et de Louis, de la vicomté d’Aumelas.

Il reste plus que jamais un grand frère et encore une fois nous tenons à lui témoigner notre affection. Il nous dessine un avenir pour l’Europe. Vous mesurerez alors la misère des propos qui sont tenus par la classe politique, toute entière…

Lire la suite...


Les délices de la fuite en avant …

La France s’agite et se mobilise. Il lui faut une atmosphère de drame.
Nous avons eu droit, il y a quelques mois à l’hydre « Le Pen » et aujourd’hui c’est le « Non » qui est pestiféré. Il faudra après le referendum, quel que soit le résultat, dresser l’inventaire des bassesses qui se sont révélées dans l’argumentaire du « Oui ». Il faudra se souvenir du droit bafoué, il faudra aussi retenir les noms de tous les pitres et les pantins du monde des arts, du spectacle, des lettres et des medias qui se sont érigés en censeurs. Ils ont tous revêtu les oripeaux de Monsieur Sollers, le Sollers qui faisait la grimace et se bouchait le nez face à la France rance et ringarde…

Lire la suite...


Benoît XVI : Le Moderne, c’est Lui !

Au-dessus des mêlées, toujours Gérard Leclerc nous tire vers le haut. Il est vrai que l’Esprit Saint nous a fait un beau cadeau. Les commentaires grimaçant et les propos fielleux de certains n’y changeront rien. Ils ont été un temps fort bref, pataugeant dans le chaudron médiatique tels des personnages de Jérôme Bosch.
Gérard Leclerc encore une fois voit plus loin et plus haut !
...

Lire la suite...


Une seule solution : il faut les délocaliser. Tous sans exceptions !

Tous les politiciens grimés en mauvais « politiques ».
Qu’est-ce qu’un gouvernement ? En quoi consiste l’acte de gouverner ?
Gouverner, c’est diriger politiquement… En vue de quelles fins ? Pour le profit de qui ?
Gouverner, n’est-ce pas prévoir ?...

Lire la suite...


ANRU : la première convention régionale est signée dans le Nord-Pas-de-Calais

Le 5 avril dernier, la première convention entre l'Etat, une région et l'ANRU a été signée à
Lille, en présence de Jean-Louis Borloo, ministre de l'Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale et de Marc-Philippe Daubresse...

Lire la suite...


Le mythe de l’entreprise se lézarde…

Il y a peu, nous avions attiré votre attention sur le désarroi des adolescents qui au petit matin étaient dans le « cirage ». Voilà que leurs aînés sont eux aussi frappés par un mal étrange.
A en croire les intervenants du 4e congrès « Génération entreprise » qui s’est tenu le mercredi 30 mars 2005, la paresse serait dans l’air du temps au sein de nos entreprises.
Affirmer un tel constat apporterait de seaux d’eau aux moulins de messieurs Raffarin et Seillière…

Lire la suite...


Face à un Géant, les nains s’agitent et se trémoussent…

De tous bords les politiciens nabots s’expriment. J’en viens à regretter de ne pas habiter
« le pays des Shtroumpfs » ou « la Comté »
Vous connaissez tous l’issue de la fable de « La grenouille et le bœuf ».
Hélas tous les envieux, les grincheux, les rétrécis du cœur et les fielleux lorgnant sur leur plan de carrière politique ne risquent rien. C’est bien dommage…
Tous se poussent du col pour parler du Drapeau. Nos trois couleurs en berne dérangent.

Lire la suite...


Il fallait s’y attendre…

La condition de salarié du secteur bancaire est insupportable.
Pour qu’il en soit autrement il faudrait que le salarié « type » du secteur bancaire soit sourd et aveugle…
En effet tous les résultats annoncés depuis quelques temps ont fait valoir l’incroyable bonne santé des banques. Des résultats records et des profits toujours plus grands…
Et donc les salariés des banques s’agitent et manifestent...

Lire la suite...


L’irremplaçable Prix et Sens du silence…

Quand avons-nous connu un temps aussi fort ?
Nos temps sont difficiles, ce sont nos temps. Un Prince nous l’a dit.
Mais dans ces temps difficiles nous avons reçu un message d’espérance d’une force inégalée !...

Lire la suite...


La Paix sociale ne s’achète pas à coup de primes de 200 euros !

Avec un faux air de « nouvelle société », Messieurs Bretton et Raffarin veulent bien mettre la main à la caisse pour calmer la grogne sociale…
Notre ami François Saint-Roch dénonce cet artifice...

Lire la suite...


Nous tenons à vous faire partager le meilleur de nos amis…

Vous connaissez les assauts de Charlotte, les coups de gueule et les coups de cœur de Léon Areva et de Perceval.
Vous avez découvert récemment Gérard Leclerc cinéphile ainsi que François Saint-Roch qui n’a pas la peste !…
Quand nos rudes compagnons grommèlent par trop, Hildegarde vient à la rescousse de Portemont. Depuis peu Fernand Dartois descend de sa montagne.
Nous avons la grande joie de vous faire partager les réflexions de notre « vieil » ami et complice de toujours, Michel ! Et ce n’est qu’un début…

Lire la suite...


Nos temps sont difficiles…

La rupture semble totale entre le monde du « capital » et le monde du « travail ».
Il est urgent de réfléchir aux conséquences de cette rupture et nous devons être inventif pour sortir de ce climat de défiance qui tourne parfois à la haine.
Nous ne devons pas avoir peur. Un de nos « Grands Aînés » peut nous aider : René de La Tour du Pin.
Notre ami Fernand nous encourage à découvrir ou redécouvrir ses travaux...

Lire la suite...


Certains seront traités aux petits oignons…

Le gouvernement espère 100 000 emplois sur trois ans, créés « à l’initiative de créateurs venus de l’extérieur. » Pour ce faire nous allons dérouler le tapis rouge au profit de perles rares…

Lire la suite...



La France sans tête…

Les titres de la presse, les commentaires en tout genre sur tous les sujets, les déclarations de la classe politicienne et les bons mots des médias témoignent tous de la dérive du radeau sur lequel de soi-disantes élites se serrent…

Lire la suite...


VIVE LA RECRE !

Education Nationale : Nouvelle réforme, nouvelle manif…
Mais à quoi servent les consultations ?

Depuis 1968, étudiants ou lycéens, maîtres ou professeurs, descendent dans la rue à chaque fois qu’un gouvernement, qu’il soit de gauche ou de droite, propose une réforme de l’Education Nationale. « Les lycéens se sont réveillés », c’était le titre du parisien la semaine dernière : Que faisaient-ils avant ? Ils coinçaient la bulle ? Selon la dernière consultation des lycéens faites à des dizaines de milliers d’exemplaires (coût ?), ils s’ennuient ! Grave !

Lire la suite...



Les Chiffres sont têtus...

Dans la nature, on s’habitue à tout, ou presque…
Dans notre société aussi. Depuis trente ans, le taux de chômage s’est confortablement installé entre 8,6% et 11%. Nous ne couperons donc pas les cheveux en quatre et retiendrons une moyenne de 10%. Si vous faites partie des optimistes, sachez qu’en 2004 il convient de retenir un taux de 9,9%.
Monsieur Borloo en fait partie, et déclare que cette stabilisation est encourageante. Nous prenons acte...

Lire la suite...


Les nouveaux plaideurs…

Les grands procès s’annoncent. Nous vous avons parlé du procès de « Bambi » Jackson qui va secouer la ville au nom si doux de Santa Maria (Mettre le lien avec l’article « Bambi » ou l’ange déchu).
L’année 2005 sera un bon cru.
A partir du mois d’avril 2005, un tribunal new-yorkais tiendra la vedette. Le procès du siècle ?
...

Lire la suite...


Léon, n’a rien compris. Il faut lui pardonner…

Ce n’est pas de sa faute. Depuis qu’une gamine lui a appris à lire, Léon néglige son arsenal de nettoyeur pour jouer du crayon et tâter de l’ordinateur. Léon s’inquiétait de l’état de l’Allemagne à la suite d’une tempête dans un verre d’eau. Souvenez-vous : des députés et politiciens du Bundestag encaissaient de l’euro de leurs anciens employeurs alors qu’ils représentaient le peuple au Bundestag...

Lire la suite...


La voiture du peuple n’est plus ce qu’elle était…

Rien ne va plus outre-Rhin. Les Allemands deviennent susceptibles. Depuis quelque temps, la tempête frappe le Bundestag.
Quelques hommes politiques ont touché des sous de la part de leurs anciens employeurs. Des broutilles ou peccadilles, au choix. Par exemple, le secrétaire général de la CDU avaient continué à percevoir des avantages de la part de RWE chez qui il travaillait auparavant. Il avait dû démissionner avant Noël. Version teutonne du « Père Noël est un ordure ». Comme il faut en toute chose de l’équilibre ou de la justice, c’est au tour du député Jann-Peter Janssen de faire sa valise. Lui, il est député social-démocrate. Du coup je m’interroge peut-on être social et pas démocrate ? Portemont me souffle que l’Allemagne c’est l’Allemagne et que moi, pauvre Léon, je me mêle de ce qui ne me regarde pas...

Lire la suite...


Scènes de la vie ordinaire

Mercredi 26 Janvier, 18 heures 30. Sur les quais de la gare Montparnasse, les voyageurs affluent, s'entassent, se bousculent. Aucun train n'est annoncé à quai, sauf un omnibus pour Chartres. La rumeur se répand, bientôt confirmée par des annonces lumineuses : un mouvement de grève vient d'éclater à la suite de l'agression d'un contrôleur.

Lire la suite...


Les Cathos « fêtent » les trente ans de la loi Veil

Bon, on est loin des manifestations d’il y a trente ans, ou des dizaines de milliers de français déferlaient dans les rues…
Depuis, la loi Veil est passée, deux cents mille enfants par an terminent dans un sac poubelle leur très courte vie, et on s’émerveille de se retrouver cinq à six mille tout au plus* (ce qui en soit n’est certes pas ridicule) à l’appel d’un certain nombre d’associations à dominante catholique, à crier : « Trente ans ça suffit ».
Mais ne boudons pas notre plaisir, il faisait beau. Les jeunes formaient le gros du bataillon, l’enthousiasme et l’énergie l’emportaient largement sur l’esprit chagrin.

Lire la suite...


30 ans après la loi, l'avortement en question

30 ans après la loi Veil, près d’une femme sur deux avorte en France, soit entre
200 000 et 230 000 IVG par an selon les sources…En 1974, selon l’INED, il y en avait 60 000.
Madame S. Veil, dans son discours à l’Assemblée Nationale, réussissait à convaincre son auditoire en avançant l’argument selon lequel sortir l’avortement de la clandestinité permettrait de dissuader les femmes d’accomplir leur projet. Force est de constater qu’avorter est devenu une pratique courante sans que la contraception ait pu l’enrayer.

Lire la suite...


« Administration de substances nuisibles ayant entraîné une infirmité permanente »

Le jugement est tombé le 4 janvier 2005. Ainsi en a jugé la Cour d’Appel de Colmar, confirmant le jugement en première instance du tribunal correctionnel de Strasbourg de juin 2004...

Lire la suite...


Le grand chambardement…

Je ne vais pas passionner le lecteur avec de telles nouvelles : Depuis le premier janvier 2005, environ 7000 entreprises européennes cotées en Bourse seront dans l’obligation d’adopter des nouvelles règles de comptabilité, c’est-à-dire les normes I.A.S qui sont aussi appelées I.F.R.S.
Allons à l’essentiel. Ces règles de comptabilité sont d’inspiration anglo-saxonne. L’intention peut paraître honorable. Ces modifications devraient permettre de faire correspondre les comptes des sociétés avec la réalité économique.

Lire la suite...


La fuite en avant...

La démocratie a un prix. Tous les records ont été battus. Les fonds qui ont été levés pour la campagne des élections présidentielles des Etats-Unis et pour la conquête du Congrès s'élèveraient à 3,9 milliards de dollars, soit 30% de mieux qu'en 2000...

... Afin de redorer son blason, « doublevoyou » Bush fait appel à son auguste père et un ancien « gentil » président.

"La grande vague de Kanagawa"
oeuvre maîtresse d'Hokusaï vers 1830...
au loin, le mont Fuji...

Il leur fournit la sébile pour récolter des sous et démontrer à la planète meurtrie le grand cœur du Bushland, face aux ravages de la Vague.
Record à battre : 3,9 milliards de dollars.

Lire la suite...

 

Pour recevoir la Lettre
des Manants du Roi,
j'inscris mon adresse courriel :




Effectuer
une recherche
sur le site :


Les archives













 
© lesmanantsduroi - Tous droits réservés.